Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 17 avril

La bataille pour verdir le projet de loi de finances rectificative « Covid-19 » continue. A noter cet amendement 361 du député dissident LREM Matthieu Orphelin accompagné par 41 parlementaires pour obliger les entreprises bénéficiaires des 20 Mds€ de soutien à adopter un bilan carbone sur les scopes RSE 1, 2 et 3, une trajectoire de réduction de CO2 compatible avec la SNBC et une stratégie interne de réduction de leur empreinte écologique sous 12 mois. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des finances, a déclaré cet après-midi à l’Assemblée nationale que ces entreprises « devront s’engager totalement pour une économie décarbonée. » Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire a pour sa part affirmé que « les aides qui accompagneront certains secteurs ou certaines entreprises, telles qu’Air France, devront s’accompagner d’engagements en matière environnementale et s’inscrire en cohérence avec l’ambition écologique du gouvernement, qui reste intacte »…

Elisabeth Borne a par ailleurs confirmé avoir reçu un courrier du Medef lui demandant un « moratoire » sur la mise en œuvre de la loi d’orientation des mobilités et de la loi sur l’économie circulaire, selon le compte Twitter de la section environnement du CESE.

Le projet hydrolien gallois Morlais accueille les fabricants français d’hydroliennes Sabella et Hydroquest et l’espagnol Magallanes. Comme Orbital Marine Power, ils ont conclu un accord avec Menter Môn, une association pour le développement du nord-ouest du Pays de Galles créée pour étudier l’installation d’hydroliennes d’ici 2024. Le site affiche un potentiel de 240 MW dont 100 MW pourraient être mis en valeur dans la décennie. Ce projet de 5,6 M£ (1£=1,14€) entre en phase de développement et a obtenu un financement de 4,2 M£ de fonds européens Feder, avant le Brexit.

David Mesonero, le directeur financier de Siemens Gamesa, a rejoint le groupe espagnol Iberdrola dans lequel il exercera de hautes fonctions au sein de la division Développement corporate. David Mesonero a été l’un des artisans de la fusion entre Siemens et Gamesa et du plan d’économies de 2 Mds€ qui s’en est suivi. Pour rappel, l’électricien était actionnaire du turbinier germano-espagnol jusqu’en février dernier.

Le turbinier chinois Ming Yang Smart Energy veut mettre au point une éolienne offshore posée de 15 MW et une autre de 10 MW pour l’éolien flottant. La nacelle d’une machine marine de 10 MW, annoncée pour résister aux ouragans, a été présentée en décembre dernier.

Jeudi 16 avril

Lors des enchères de mars à décembre 2019 pour l’électricité renouvelable, 14,2 TWh de garanties d’origine ont été alloués, à un prix moyen de 0,33€/MWh selon le cabinet Watt’s Next. Ainsi, 74% des volumes proposés ont été attribués auprès de 36 acteurs actifs (sur 92 enregistrés). L’éolien a concentré 65% des volumes vendus, devant le photovoltaïque (13%), le thermique (12%) et l’hydraulique (10%).

Quelle place pour la transition énergétique et écologique dans le plan de relance post crise Covid-19 ? Le sujet doit être abordé demain vendredi 17 avril lors d’une réunion entre Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, et des représentants de la filière.

Energie IP, qui commercialise une solution connectée pour réduire l’empreinte énergétique des bâtiments, a bouclé une nouvelle levée de fonds de 3 M€ auprès de Demeter et Nexity.

Le société de l’économie circulaire Spareka vient de lever 5 M€ auprès de Paris Fonds Vert, géré par Demeter et qui a aussi récemment investi dans MyLight Systems. La société (10 M€ de CA en 2018) a développé un outil de diagnostic des pannes en ligne et des tutoriels pour aider les particuliers à réparer eux-mêmes leurs appareils. Pour se développer, elle compte passer d’un modèle de e-commerce à une véritable place de marché en ligne.

L’implantation de parcs hydroliens pourrait perturber les grands courants océaniques et même les faire parfois changer de cours, selon une étude d’un groupe de chercheurs publiée dans la revue Nature Energy en mars 2020.

L’électricien portugais Energias de Portugal aurait été la victime d’une cyberattaque. Une rançon de 10 millions en bitcoins aurait été exigée contre la non-divulgation de 10 téraoctets d’informations appartenant à la société, selon le quotidien espagnol Cinco Días.

Mercredi 15 avril

Le gouvernement a présenté aujourd’hui en Conseil des ministres une ordonnance rectifiant celle du 25 mars dernier, qui prévoyait entre autres d’allonger les délais de recours contre les autorisations, dans certains cas jusqu’au 24 août. Les délais restants s’appliqueront dès la fin de l’état d’urgence sanitaire, avec sept jours en plus.

Un nouveau pic de production photovoltaïque a été constaté par RTE le 14 avril 2020 à 14h00 : 7 448 MW hier, soit 13% de la production totale.

Avec 13 heures de prix négatifs consécutifs durant le lundi de Pâques et un plus bas à -75,82€/MWh, le marché de gros français de l’électricité semble bien parti pour battre son record de 2019, soit 27 heures sur toute l’année. A condition de ne pas injecter sur le réseau, les producteurs EnR bénéficient d’une « prime de prix spot négatifs » à partir de 15 ou 20 heures dans le rouge, selon les filières et les contrats de complément de rémunération.

François Graux est nommé Secrétaire général adjoint d’Engie, à compter du 9 mars 2020. Il conserve sa fonction de Directeur juridique du groupe. Il est rattaché à Claire Waysand, Secrétaire générale et Directrice générale par intérim du groupe.

RES a cédé à la société de gestion Mirova un parc éolien de 85,8 MW pour un montant non dévoilé. Il s’agit du parc de Rödene, situé près d’Alingsås, dans le Västra Götaland, en Suède.

Mardi 14 avril

L’Allemagne a finalement signé, le 11 avril, l’appel de 10 Etats membres de l’Union européenne à faire du Green Deal le schéma directeur du plan de relance. La Grèce a aussi approuvé le texte. La France l’avait fait la veille, avec un jour de retard.

Renault annonce une nouvelle stratégie sur le marché chinois en s’y recentrant sur deux piliers : le véhicule électrique (VE) et le véhicules utilitaire. « Avec 860 000 véhicules électriques vendus en 2019, la Chine est de loin le plus grand marché du VE au monde. Les ventes de VE devraient atteindre 25% du marché chinois d’ici à 2030″, justifie le constructeur automobile français. Il va s’appuyer sur son partenariat avec Nissan et Dongfeng au sein de la coentreprise eGT.

A l’initiative de l’eurodéputé français Pascal Canfin, un collectif réunissant des responsables politiques et des industriels appelle à créer une alliance européenne pour mettre en œuvre des plans s’inscrivant dans la transition écologique. Dans une tribune publiée dans Le Monde, ils défendent notamment « la transformation vers une économie neutre en carbone« .

Spécialisée dans la rénovation énergétique des copropriétés, la société d’économie mixte (SEM) Ile-de-France Energies propose depuis le 1er avril l’écoprêt à taux zéro dans son offre de financement.

La CleanTech Vallee lance son deuxième appel à candidatures de start-up et PME éco-innovantes pour intégrer son accélérateur, le « CleanTech Booster ». Les candidatures sont à déposer d’ici au 12 mai. Les entreprises retenues bénéficieront d’un programme d’accompagnement de 10 mois.

Les gestionnaires de réseaux GRDF et GRTgaz proposent sur leurs sites web des cartes de zonage permettant d’identifier les territoires favorables au raccordement d’installations d’injection de biométhane. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la réglementation sur le droit à l’injection.

L’arrêté du 9 avril 2020 fixe à 240€/MWh le tarif d’achat pour les installations lauréates de l’appel à projets « Fermes pilotes éoliennes flottantes » lancé en août 2015 par l’Ademe.

Un arrêté du 6 avril 2020 définit le taux de rémunération du capital immobilisé dans les ZNI pour les installations de production électrique, les infrastructures visant la maîtrise de la demande d’électricité et pour les ouvrages de stockage piloté par le gestionnaire de réseau.

L’extension de 50 MW de l’installation de stockage de Neoen et Tesla à Hornsdale en Australie du sud est prête à être raccordée. Sa capacité totale va atteindre 150 MW.

McPhy renouvelle une ligne de financement en fonds propres avec Kepler Cheuvreux, qui s’engage à apporter un maximum de 18,3 M€ sur 24 mois.