L’arrêté sur les raccordements intelligents passe au CSE

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le Conseil supérieur de l’énergie (CSE) va étudier le 28 avril le projet d’arrêté concernant les offres de raccordements intelligents (ORI) sur les réseaux électriques. Le texte fixe les modalités précises selon lesquelles le gestionnaire de réseau proposera les ORI à l’exploitant de la centrale électrique, et celles conduisant ou non à une indemnisation de ce dernier.

Deux conditions et seuils

A mesure que les énergies renouvelables électriques se développent en France, la problématique du raccordement grandit. Pour éviter une flambée des coûts, le secteur de l’électricité travaille sur ...