Près de 6 Mds€ investis par les fonds dans les cleantech en dix ans

Print Friendly, PDF & Email

Les fonds d’investissement ont largement soutenu les entreprises de la transition énergétique et écologique ces dix dernières années : ils ont investi à leur capital 5,7 Mds€ entre 2010 et 2019, selon le Baromètre des levées de fonds spécial 10 ans de la Commission Climat de France Invest, réalisé avec les données de GreenUnivers et en partenariat avec EY*. 831 opérations ont été réalisées sur cette décennie : signe de la maturité atteinte par le secteur, le ticket moyen a été multiplié par 3,5, grimpant de 3,2 M€ en 2010 à 11,3 M€ en 2019. 

Evolution des investissements (source : GreenUnivers pour Commission Climat France Invest)

Que retenir de cette décennie d’investissement en fonds propres ? Sept points clés se dégagent. 

1/ Les deux dernières années marquent une très forte accélération avec un bond spectaculaire par rapport à 2017 où le montant des investissements avait atteint seulement 403 M€ : 2018 est l’année record de la décennie avec 1,2 Md€ investi dans 93 opérations, 2019 se situant quasiment au même niveau avec 1,1 Md€ investi dans 104 opérations. « Cette dernière année confirme le maintien à un très haut niveau des financements en fonds propres dans les entreprises du secteur des cleantech », souligne Sophie Paturle, présidente de la Commission Climat de France Invest et associée fondatrice de Demeter. 

2/ Le premier secteur bénéficiaire – et de loin – est celui des énergies renouvelables : les entreprises du secteurs ont reçu 2 Mds€ de fonds propres, via 200 opérations, soit 36% des montants investis. Loin derrière, les transports (911 M€) et l’efficacité́ énergétique (842 M€) complètent le podium. 

3/ Parmi les secteurs émergents, on retiendra les bons résultats de l’AgTech avec 370 M€ investis, mais aussi de la chimie verte (195 M€) et du stockage (170 M€). 

4/ Le capital innovation fait la course en tête : 2,6 Mds€ investis via 464 opérations. Et ce sans compter les premiers tours (388 M€ levés via 203 opérations).

5/ La plus importante levée de fonds de la décennie a été réalisée pat le développeur et producteur d’énergies renouvelables Neoen en 2018, à l’occasion de son introduction en Bourse. Il avait alors levé 450 M€, dont une bonne partie auprès d’investisseurs financiers. Il est suivi par une autre ETI des EnR, Voltalia, qui a collecté 250 M€ en 2019 auprès des fonds. 

6/ Les fonds ont permis de faire éclore des champions dans différents secteurs : Quadran ou Solairedirect Engie – dans les énergies renouvelables, Deepki dans l’efficacité énergétique, BlaBlaCar dans l’écomobilité, McPhy dans l’hydrogène…  

7/ Quid de l’avenir à l’heure de la crise sans précédent provoquée par le Covid-19 ? « Nous allons devoir faire face en 2020 à une crise sanitaire sans précédent dont nous ne mesurons pas les conséquences économiques. Elle peut aussi conduire à une prise de conscience des conséquences du risque climatique », estime Sophie Paturle. 

  • Découvrir le Baromètre des levées de fonds 2010-2019 de la Commission Climat de France Invest ci-dessous (ou ici en PDF) :

* Méthodologie du Baromètre des levées de fonds de la commission Climat de France Invest : les opérations consolidées concernent les entreprises françaises des cleantech. Les données recensées par GreenUnivers sont retraitées pour ne conserver que les montants investis par les fonds, en retranchant les apports d’entreprises ou de particuliers. Les investissements dans les infrastructures ne sont pas pris en compte.