Face au coronavirus, « ni paranoïa, ni insouciance »

Print Friendly, PDF & Email
(@ARS Bretagne)

Comment réagissent les entreprises de la transition énergétique face à l’épidémie de coronavirus ? Les consignes diffèrent surtout selon la taille de l’entreprise et son implantation géographique. Une grande vigilance est ainsi de mise chez Engie, employeur de presque 160 000 salariés, dont certains sont atteints par le virus, notamment en France, Suisse et Belgique – où un site a été fermé -, comme le précise un porte-parole du groupe. D’autres collaborateurs sont en situation de confinement en Italie, dans des clusters en France ou du fait de retour de voyage dans des pays touchés. Plus généralement, « nous avons pris les mesures sanitaires nécessaires, et notamment celles concernant la protection et la prévention de nos collaborateurs, telles que l’information des collègues, le nettoyage complet des locaux, la possibilité d’élargir le télétravail par exemple », précise ce porte-parole.

Prendre les ordinateurs portables

Engie a créé un site intranet pour le Covid-19 et informe ses salariés une fois par semaine et plus souvent si nécessaire sur l’évolution de l’épidémie, les règles ...