La difficile reconversion énergétique de Fessenheim

Print Friendly, PDF & Email
(c) Twitter Elisabeth Borne

Difficile de passer à côté. La fermeture du premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim fait couler beaucoup d’encre. Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, et sa secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, étaient aujourd’hui dans le Haut-Rhin pour réaffirmer l’engagement de l’Etat à réussir la transition du territoire. L’occasion de faire un point sur ces fameux projets de reconversion.

700 M€ déjà engagés

Le travail de préparation de la fermeture de Fessenheim s’est traduit par plusieurs initiatives ou projets pour accompagner la reconversion économique du territoire du Haut-Rhin. Selon les calculs du MTES, pas moins de 700 M€ d’engagements financiers ont d’ores et déjà accordés par le gouvernement, dont 240 M€ consacrés au développement du photovoltaïque.

C’est en effet du côté du solaire que les mesures ont été les plus rapides en matière énergétique. Quelque ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.