Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 7 février

Total prévoit que sa capacité de production d’électricité renouvelable atteindra 7 GW à la fin de l’année contre 500 MW en 2017, selon l’anticipation de Julien Pouget, vice-président de Total Renewables lors du congrès du Ser. Total vient de prendre 50% d’un portefeuille solaire de 2 GW en Inde détenu par Adani Green Energy. 

« La consommation électrique a baissé en France en 2019″, a annoncé lors du colloque du Ser François Brottes, président de RTE qui présentera son panorama électrique dans les jours qui viennent.

Valorem a bouclé le financement d’un projet solaire de 34 MW (2×17 MW) sur 61 hectares à Mezos (Landes). Il est investi à 40% par les acteurs publics et citoyens : la Sem énergie du Périgord (Sem 24), celle des Landes, la communauté de communes et le fonds de placement citoyen Activent.

Le MTES et Centre-Val de Loire ont signé la convention SARE dotée de 20 M€ pour trois ans. Sont prévues 15 plateformes territoriales de la rénovation énergétique (PTRE), en plus des 7 installées depuis 2014. La région espère entre autres accompagner 8 700 ménages, 190 copropriétés et 4 000 entreprises.

Douze nouveaux programmes CEE pour 78 M€ sont lancés, en plus des 13 de décembre dernier (58 M€). Quatre sont prévus dans les Dom, par exemple pour informer les locataires HLM. D’autres sont ciblés vers des solutions numériques pour réduire les déplacements individuels et vers la promotion du vélo, électrique ou non.

La semaine dernière, la lettre ouverte à Matignon des professionnels du gaz et du biogaz, sur le facteur de conversion de l’électricité, a suscité « un fort intérêt, notamment dans les médias », se réjouissait hier Jean Lemaistre, secrétaire général de France Gaz Renouvelables, en marge du colloque du Ser. Un intérêt qu’espère éveiller une deuxième lettre ouverte, la réponse à la première en fait, émanant de la filière électrique et adressée hier au Premier ministre. Elle estime que le coefficient de 2,3 est un pas dans la bonne direction » mais que « les décisions prises ne donnent pas entièrement satisfaction ». 

Jeudi 6 février

Le 21ème colloque du Syndicat des énergies renouvelables a été endeuillé par la nouvelle du décès de Bruno Léchevin dans la nuit de mercredi à jeudi. Défenseur des EnR, il a travaillé notamment chez EDF, où il a exercé divers postes syndicaux jusqu’à devenir secrétaire général de la fédération des électriciens-gaziers de la CFDT. Il fut aussi commissaire à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), délégué général du Médiateur national de l’énergie et président de l’Ademe. Il a également fondé l’ONG Electriciens sans frontières. Bruno Léchevin avait 68 ans.

Le groupe Idex a racheté, auprès d’Altawest et la Banque des Territoires, la centrale biomasse de Sylviana, d’une capacité de 21,5 MW, lauréate en 2011 d’un appel d’offres CRE4. Le montant de l’opération est resté confidentiel.

Cédric Bozonnat est nommé conseiller en charge des nouvelles mobilités et du suivi de l’exécution des réformes auprès du secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Djebbari depuis le 3 février 2020, par arrêté publié au Journal Officiel du 6 février.

Mercredi 5 février

Elizabeth Borne présentera demain au colloque du SER le fonds d’investissement pour le gaz renouvelable d’Eiffel Investment Group, baptisé Eiffel Gaz Vert. L’investisseur est associé à GRTGaz, qui réfléchissait à cet outil depuis 18 mois, la Banque des Territoires, Société Générale Assurances et Ademe Investissement.

Dans son étude actualisée sur le coût des EnR& R en 2018, l’Ademe estime que les coûts de production de l’éolien terrestre (50 à 71€/MWh) et du photovoltaïque (45 à 81€/MWh) sont compétitifs avec celui d’une centrale à gaz à cycle combiné (50 à 66€/MWh). Avec un stockage associé aux petites installations solaires (PV 20 kW, batteries 40 kWh), le prix de l’énergie commandable ressort néanmoins entre 274€ et 314€/MWh, indique l’Ademe.

L’armateur Sogestran et la Compagnie maritime nantaise, sa filiale de transport maritime industriel, entrent au capital de la start-up Neoline pour financer la mise en construction « prochaine » d’un premier cargo transatlantique à voiles, de 136 mètres de longueur.

Enerlis Energies, opérateur d’efficacité énergétique basé à Boulogne-Billancourt, est autorisé à exercer l’activité d’achat d’électricité par arrêté du 30 janvier paru au JO du 5 février.

Mardi 4 février

Belle promotion pour Béatrice Buffon : directrice générale adjointe d’EDF Renouvelables depuis 2014, responsable des énergies marines renouvelables, elle est nommée directrice exécutive du groupe EDF en charge de la direction internationale. Cette X-Ponts, dont l’équipe a remporté l’appel d’offres éolien en mer de Dunkerque, rejoint également le comex de l’électricien national. Elle succède à Marianne Laigneau, nommée présidente du directoire d’Enedis

10 952 voitures électriques ont été immatriculées en France en janvier, soit un bond de plus de 250% par rapport à janvier 2019, selon les données du Comité des constructeurs français d’automobiles. Leur part de marché s’établit à 8,2%, plus de 4 fois plus qu’en 2019 (1,9% en moyenne). Une envolée liée aux objectifs d’émissions de CO2 imposés par Bruxelles aux constructeurs depuis le 1er janvier. 

Après General Electric, c’est au tour de Siemens Gamesa de lancer une enquête sur la chute de l’une de ses éoliennes au Brésil. Le modèle G97 de 2 MW se trouvait dans un parc éolien au nord-est du pays exploité par Omega Energia.

Les travaux de raccordement de deux premières fermes éoliennes offshore commerciales japonaises vont commencer en ce mois de février a annoncé le consortium mené par Marubeni, Obayashi, Kansai Electric et Chubu Electric. Les parcs de 60 MW chacun seront situés près des ports d’Aquita et Noshiro. Leur mise en opération est prévue pour 2022.

L’institut de recherche allemand Fraunhofer a réalisé une étude pour le compte du développeur BayWa sur le gisement potentiel que représenterait les mines à charbon d’Allemagne pour le solaire. Les résultats font apparaître un potentiel de 56 GWc théorique ramené à 2,74 GW en prenant en compte les contraintes environnementales, foncières en matière de tourisme, etc. En France, l’Ademe s’était lancée dans un exercice comparable sur les « zones délaissées » avec des résultats bien plus optimistes.

Lundi 3 février

Orange va investir une centaine de millions d’euros dans les énergies renouvelables d’ici 2025, a annoncé son PDG Stéphane Richard dans une interview au quotidien Les Echos le 1er février ; en particulier dans le solaire en Afrique ou en Espagne et dans des parcs éoliens en Pologne. L’opérateur télécoms compte cofinancer des projets et acheter de l’électricité verte, comme il l’a déjà fait en Jordanie avec Neoen.

Eqinov et Wattsense font équipe pour mieux piloter les consommations électriques. L’opérateur d’efficacité énergétique et d’effacement va intégrer la technologie de Wattsense dans sa box Dr’ive, qui permet d’intervenir à distance sur les équipements électriques de clients. Wattsense propose une solution plug & play pour connecter les bâtiments et les équipements.

Île-de-France Energies lance demain son Mooc Réno-copro, une formation en ligne gratuite pour inciter les copropriétaires et les syndicats à passer à l’action.

Le dispositif Coup de Pouce sous CEE marche fort, selon la lettre d’information de janvier du ministère de la Transition écologique et solidaire et le décryptage de PrimesEnergie : 272 000 chaudières ont été changées en 2019 dont 103 000 à fuel remplacées par un chauffage EnR (89 000) ou à gaz (13 000). Plus de 750 000 logements ont bénéficié de travaux d’isolation. Le tout représente 853 M€ de subventions.

Sylvain Brémond est le nouveau directeur adjoint délégué du pôle de compétitivité Capenergies. Il succède à Paul Lucchese. Cet ingénieur Supélec a fait toute sa carrière au CEA, où il a exercé de nombreuses responsabilités de supervision de programmes/projets, d’expertise et d’enseignement au niveau national, européen et international.