Batteries : ce qui se joue à Nersac

Print Friendly, PDF & Email
(c) Saft

Emmanuel Macron a posé, ce 30 janvier, la première pierre de ce qui deviendra l’usine pilote de batteries pour véhicules électriques à Nersac, en Nouvelle-Aquitaine. Le président de la République s’est félicité de ce projet qui doit permettre de « retrouver une souveraineté technologique européenne », et prouver que « transition énergétique et industrialisation ne sont pas incompatibles ». 

200 M€ d’investissements

Cette usine située sur le site de Total-Saft représente un investissement de 200 M€ pour l’industriel. Il ne s’agit que d’une ligne pilote dont la mise en service est prévue pour ...

Article précédentEDF propose des offres régionales, en Bretagne d’abord
Article suivantLes stations services au biogaz Karrgreen prennent tournure