Mini-réseaux : Enedis prévoit un millier de centrales « Pinky » d’ici 2021 [EUW 2019]

Print Friendly, PDF & Email
(@JPPié)

Enedis va mettre en place d’ici 2021 un millier de centrales de mesures basse tension communicantes dans l’Hexagone. Cet organe électrotechnique, qui sert à collecter les données et analyser un réseau électrique local, a été imaginé il y a trois ans par Enedis Lab. Il a ensuite été présenté l’année dernière lors de l’European Utility Week (EUW) 2018 et installé dans 70 sites avec des expérimentations réparties en trois endroits : Nord-Pas de Calais, Bretagne et Sud Paca. Un premier déploiement à l’échelle de l’Hexagone se trouve donc confirmé, à l’occasion de l’European Utility Week 2019 organisée cette semaine à Paris, avec un appel d’offres d’Enedis en cours auprès des fabricants comme Sagemcom et Socomec. 

Déploiement rapide possible

Appelée « Pinky » en interne par allusion au compteur Linky qui l’a rendue possible, cette centrale mesure ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.