La filière éolienne s’attaque à la tour de Babel des données

Print Friendly, PDF & Email
Salle de dispatching du CNES à Saint-Denis (Crédit : RTE)

C’est parti pour le groupe de travail « data » de France Energie Eolienne (FEE), avec une première réunion le 23 octobre dernier. Il vise à identifier des standards de communication entre les protagonistes de la filière, avec d’autres secteurs des énergies renouvelables et surtout avec les réseaux de...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.