L’effacement « interruptible » activé pour la deuxième fois

Print Friendly, PDF & Email
(crédit : Solvay)

Il n’avait pas été sollicité depuis sa création en 2014 mais l’a déjà été deux fois cette année : le 10 janvier et lundi dernier, 7 octobre. A 21 heures, le gestionnaire de réseau RTE a de nouveau déclenché le mécanisme d’interruptibilité et donc demandé à 22 sites industriels électro-intensifs d’arrêter ou de réduire leur consommation électrique pour retrouver d’urgence la fréquence de 50 Hz.

Incident à Gravelines à la mauvaise heure

En cause cette fois deux événements concomitants. D’une part, la déconnexion d’une turbine alimentée par l’un des six réacteurs nucléaires de 900 MW de Gravelines (Nord), selon les déclarations d’EDF aux Echos ; RTE évoque de son côté un « incident technique ». D’autre part, l’heure n’était pas la bonne, car comme l’explique ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.