Grande-Bretagne : 4e round éolien en mer, mix EnR record

Print Friendly, PDF & Email
(@Crown Estate)

Le Royaume-Uni prend le large en Europe… dans l’électricité renouvelable. Et le mouvement ne risque pas de s’arrêter, comme en témoigne le profil du quatrième méga-appel d’offres pour l’éolien en mer en 2021, sur 7 GW pouvant aller jusqu’à 8,5 GW. Mais dès maintenant, Albion recueille les fruits des efforts passés. 

Pour la première fois cet été et comme l’a calculé l’institut Carbon Brief, en volume brut, la part de l’électricité renouvelable y a dépassé celle des centrales fossiles pendant trois mois, soit 40% du mix et 29,5 TWh d’électrons, constitués entre autres de production éolienne (20%), biomasse (12%) et solaire (6%). L’électricité nucléaire ressort à 19%, le gaz à 38%, le charbon+fuel à 1%. A titre de comparaison, les EnR françaises ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.