Eolien en mer : l’Europe en tête, la Chine prête à décoller

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

L’avenir de l’éolien en mer se jouera en Europe et en Chine. C’est l’une des conclusions du nouveau rapport sur la filière publié par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et consultable ci-dessous. Pour l’AIE, l’éolien en mer se développera « de façon impressionnante » dans les deux prochaines décennies. Sur les 5 prochaines années, pas moins de 150 projets sont prévus dans le monde (et les premiers parcs français devraient se concrétiser). D’ici à 2040, la capacité mondiale pourrait être multipliée par 15. Dans le même temps, le coût complet de l’électricité produite par les turbines en mer devrait...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.