Engie EPS prévoit un gros projet solaire + stockage sur l’île de Guam

Print Friendly, PDF & Email
© EPS/Engie

Electric Power Systems (EPS), filiale d’Engie spécialisée dans le stockage et les microgrids, a prévu d’installer deux systèmes solaire + stockage sur l’île de Guam. Situé en Micronésie (Océanie), ce territoire américain de 167 000 habitants accueillera ainsi un projet d’envergure : à la capacité solaire de 50 MW, s’ajoute un système de stockage de 300 MWh, le plus gros du monde. Ils permettront d’injecter plus de 85 GWh par an. ...

Interrogé par GreenUnivers, EPS n’a pas communiqué le coût du projet.

« Solar after Sunset »

Le projet d’EPS a remporté un appel d’offres lancé par la Guam Power Authority, et doit faire l’objet d’un PPA de 20 ans – sous réserve d’approbation de la Consolidated Commission on Utilities et la Public Utility Commission de Guam. La mise en service est prévue en 2022, dans le cadre de la phase 3 du programme « Renewable Energy Resource » de l’île. Il prévoit d’atteindre un objectif de 25% d’EnR dans son mix électrique en 2035. Le système fonctionne selon le principe « Solar after Sunset » : les batteries stockent l’intégralité de la production électrique du parc solaire, puis la restituent aux clients de la Guam Power Authority le soir.

Selon l’US Energy Information Administration (EIA), l’île a accueilli des petits projets (surtout du solaire hors-réseau), avant que des centrales plus ambitieuses s’implantent dès 2015, et dans une moindre mesure des éoliennes, plus difficiles à exploiter sur un territoire propice aux séismes et aux typhons.