Allemagne : la période dorée de l’éolien terrestre est terminée

Print Friendly, PDF & Email
© EBRD

L’année 2019 restera marquée dans les mémoires des développeurs éoliens allemands comme une année noire, sans doute de bascule. Sous-souscription chronique aux appels d’offres, multiplication des recours contre les projets et objectifs limités pour 2030, les signes négatifs pour la filière éolienne terrestre se multiplient outre-Rhin. Cette dernière va devoir désormais s’habituer à un nouveau rythme de croissance, bien plus modeste.

Annus horribilis

Les résultats de l’appel d’offres éolien terrestre publiés vendredi dernier par l’agence fédérale allemande des réseaux (Bundesnetzagentur) se sont traduits par 204 MW attribués au prix moyen de 62 €/MWh. La compétition s’est caractérisée par...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.