Rénovation énergétique : nouveau service public ou recul de l’Etat ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le gouvernement annonce le lancement d’un « nouveau service d’accompagnement pour la rénovation énergétique » et, pour l’occasion, la « mobilisation de 200 M€ ». Officiellement, ce service vise à « aider les Français à se repérer et à se faire conseiller, et ainsi savoir quels travaux effectuer pour améliorer leur confort tout en réduisant leurs factures de chauffage ». Mais dans la pratique, des doutes existent sur sa mise en œuvre. Et pire, alors que la réforme du crédit d’impôt Cite inquiète déjà, les craintes subsistent sur un possible désengagement de l’Etat du soutien à la rénovation thermique.

Complément ou substitution ?

Concrètement, ce service prendra la forme d’un...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.