Ilek remporte l’achat groupé vert premium de WWF/Selectra

Print Friendly, PDF & Email

Ilek sort grand gagnant du premier achat groupé d’électricité et de gaz renouvelables lancé par WWF France et Selectra. Le petit fournisseur toulousain s’est détaché grâce à une offre verte premium avec une remise de 7% pour l’électricité et 5% pour le gaz par rapport aux tarifs réglementés pendant un an.

Logique de notoriété

Comme souvent dans ce genre d’opérations, le lauréat ...

ne s’attend pas à faire fortune. « Il n’y a pas vraiment de sous a gagné sur cette opération. Nous sommes dans une logique de notoriété », confirme Rémy Companyo, cofondateur d’Ilek. L’entreprise espère surtout capitaliser sur cet achat groupé pour faire parler d’elle et se présenter comme le fournisseur en pointe en matière d’électricité verte premium. « Le rabais sera porté par Ilek et ne sera pas répercuté sur nos producteurs », tient à préciser le chef d’entreprise. Sur les 47 000 pré-inscrits, Selectra et Ilek tablent sur un taux de réalisation d’au moins 25%.

Ilek est un jeune fournisseur créé en 2016. Son offre s’appuie sur une plateforme collaborative qui commercialise de l’électricité renouvelable en circuit court. La société, qui compte 30 salariés, vient de fêter son 50 000e compteur et espère multiplier par quatre son portefeuille de clients d’ici 4 ans. Pour financer sa croissance, elle a levé au début du mois 6 M€ auprès du fonds d’impact Alter Equity 3P II.

Les gros évincés d’office

Cet achat groupé se distingue de celui de l’UFC-Que Choisir, dont les résultats ont été rendus publics la semaine dernière, par l’exigence en matière environnementale que ce soit pour le gaz ou l’électricité. « Les offres déposées devaient être vertes et premium sous peine d’être éliminées », indique Claire-Estelle Gourinat, directrice de la communication de Selectra. Comme il n’existe pour l’instant aucun label Premium officiel – son élaboration est actuellement en cours – la définition retenue consiste essentiellement à acheter l’électricité et la garantie d’origine auprès du même producteur sans recours possible à l’Arenh, à la différence du dispositif de l’UFC-Que Choisir.

Autre critère de participation : les fournisseurs ne peuvent pas avoir d’activité dans les énergies polluantes ou le nucléaire. De fait, les trois leaders du marché de la fourniture (EDF, Engie, Total Direct Energie) ont de facto été exclus du processus d’appel d’offres. De fait, seules 8 offres ont été déposées pour cette compétition très select. Interrogée sur la concomitance des 2 achats groupés, et du risque de confusion qu’il pourrait entraîner chez les consommateurs, Claire-Estelle Gourinat se veut rassurante : « Nous ne nous adressons pas vraiment à la même cible et activons nos canaux respectifs. Ces initiatives participent globalement à sensibiliser les consommateurs sur la fourniture d’énergies renouvelables ce qui va dans le bon sens ».

Pour rappel, EkWateur a remporté haut la main presque tous les lots attribués par l’UFC- Que Choisir pour son achat groupé grâce à un rabais de 16% sur les tarifs réglementés pendant deux ans. Un lot supplémentaire pour lequel l’électricité devait provenir majoritairement (70%) de petits sites de production d’énergie renouvelable a été attribué à Plüm Energie avec une offre à -10% par rapport aux TRV et -37 % par rapport au tarif réglementé de l’abonnement.