France Biométhane demande un délai de grâce pour la perte des garanties d’origine

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : GRDF)

Inquiet de la rétrocession à l’État des garanties d’origine attachées à la production de biométhane, prévue par la loi Energie-Climat de retour ce jour à l’Assemblée nationale après avoir été adoptée en commission mixte paritaire le 25 juillet, le think tank France Biométhane demande un délai d’au moins six mois à un an pour l’application de cette mesure. « Les projets actuellement en file d’attente, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.