Royaume-Uni : la filière éolienne interpelle le nouveau ministre

Print Friendly, PDF & Email
Un parc éolien au Costa Rica © Christian Haugen, Flickr

Quelques jours après avoir été nommé, Kwasi Kwarteng, le nouveau co-ministre d’Etat britannique au sein du département des Entreprises, de l’Energie et de la Stratégie industrielle (Jo Johnson, le frère de Boris Johnson devenu Premier ministre, occupe le même poste), a été interpellé par la filière éolienne. Dans un courrier commun, une coalition de développeurs, électriciens, turbiniers et associations professionnelles demandent au ministre d’adopter une « nouvelle approche » pour soutenir le développement de l’éolien terrestre.

Enrayer la chute des installations

La sonnette d’alarme a été tirée par de grands noms du secteur. Parmi les signataires, on retrouve entre autres ...

Article précédentLe Brésil lance un appel d’offres solaire flottant innovant
Article suivantLa France, leader européen de l’éolien terrestre au 1er semestre