Hydroquest et la CNR renoncent aux hydroliennes du Haut-Rhône

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Hydroquest)

Fin de partie pour le projet pionnier hydrolien fluvial de 2 MW d’Hydroquest et de la CNR. En fin de semaine dernière, les deux entreprises ont décidé de ne pas installer la trentaine d’appareils prévus dans le Haut-Rhône, en aval du barrage de Génissiat (Ain) exploité par la CNR, comme elle le fait pour la plus grande partie du fleuve. En cause, l’influence des hydroliennes sur ce barrage, certaines étant situées à 100 mètres. En freinant ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.