Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 5 juillet

En déplacement en Corse, Edouard Philippe a annoncé un nouvel appel d’offres solaire pour l’île de Beauté sur 16 MWc et sur 2 ans. Interrogé sur le gazoduc qui doit traverser l’île, le Premier ministre a estimé que « le risque est grand qu’il n’aboutisse pas ou qu’il soit réalisé avec du retard par rapport à l’objectif de 2023 ». Enfin, sur la centrale à cycles combinés gaz, il l’estime « surdimensionnée », et annonce que « François de Rugy et Gilles Simeoni (président du conseil exécutif de Corse) vont écrire au Président d’EDF car une centrale surdimensionnée est un frein à la transition énergétique de la Corse ». Peut-être un premier signe de recul sur ce projet contesté localement.

La Chine aurait lancé trois projets pilotes éoliens flottants au large des côtes de la province de Guangdong, selon le site anglophone Recharge. Ils pourraient être mis en service dès 2021, soit la même année que les 4 parcs pilotes français, attribués en 2016.

EDF RE a mis en service Bluemex, sa première centrale solaire au Mexique d’une capacité de 119,6 MWc, située dans l’état de Sonora, au nord-ouest du pays. Remportée en 2016 par appel d’offres, cette centrale est composée de panneaux solaires fournis par Canadian Solar.

Lightsource, la filiale solaire du pétrolier British Petroleum (BP), a acquis un portefeuille de projets solaires greenfield d’une capacité cumulée de 1,9 GW au Brésil, appartenant au développeur local Enerlife. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Omnes, via son fonds Construction Energie Plus (CEP) doté de 120 M€, accompagné du groupe immobilier Promoval, et du Crédit Agricole Centre-est, ont créé Omniprom, une holding de projets immobiliers ayant pour objet la transformation d’actifs en bâtiments à haute performance énergétique et environnementale, principalement dans la région lyonnaise.

Jeudi 4 juillet

Mint Energie a lancé une offre d’électricité verte baptisée « Smart & Green », basée sur des garanties d’origine associées à neuf centrales de production françaises : deux parcs éoliens (dans l’Hérault) et 7 centrales hydrauliques (dans l’Aude, l’Ardèche, l’Auvergne, le Jura, l’Isère et le Tarn).

Laurence Tubiana, directrice générale de la Fondation européenne pour le climat, et Thierry Pech, directeur général de la fondation Terra Nova, assureront la co-présidence de la convention citoyenne sur la transition écologique annoncée par Emmanuel Macron à l’issue du grand débat national.

Enerfip boucle une levée de fonds de 1,2 M€. Selon le communiqué de la plateforme de financement participatif, les fondateurs conservent le contrôle, tout en travaillant au développement de partenariats avec le Crédit Agricole ou BPCE. Sofilaro, société de capital-risque du Crédit Agricole Languedoc, est actionnaire depuis trois ans. Enerfip a collecté 22 M€ depuis sa création en 2015 dont 2 M€ en juin dernier.

La Commission européenne a annoncé la répartition de la dernière tranche du programme de recherche et innovation Horizon 2020, qui s’achève l’an prochain. Un montant de 132 M€ est prévue pour le développement et la production d’une nouvelle génération de batteries en Europe. Une autre enveloppe de 206 M€ ciblera la transformation des secteurs énergie-intensifs pour réduire « significativement » leur empreinte environnementale.

Mybus lève 2,4 millions d’euros auprès d’EDF Pulse Croissance et de la Banque des territoires. Cette start-up auvergnate fondée en 2016 propose une application mobile pour acheter et valider ses tickets de transports en commun de façon dématérialisée.


Mercredi 3 juillet

Les lauréats de la 2ème vague du concours Innovation du Programme des investissements d’avenir (PIA) seront connus demain 4 juillet. Selon les informations recueillies par GreenUnivers, 65 projets ont été choisis pour être soutenus à hauteur de 37 M€.

Le fabricant de volants d’inertie Levisys change de mains. L’investisseur Everwatt (anciennement Energy Transition France) a repris les parts que détenait Demeter Partners puis injecté 2,2 M€, ce qui le propulse à hauteur de 75% du capital. Levisys, basé à Troyes, doit se développer désormais dans deux directions : les volants d’inertie en partenariat avec des fabricants asiatiques comme le chinois BYD ou le sud-coréen LG et l’autoconsommation solaire + batteries dans le résidentiel en France – 12 maisons déjà équipées, 1 000 espérées pour 2021 – avec le volant d’inertie comme possible source d’autonomie longue.

L’agence de développement Bretagne Développement Innovation a lancé une enquête en ligne sur l’hydrogène renouvelable. Elle s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux collectivités. Elles cherchent également à recenser les compétences et les besoins afférents.

Mathieu Dancre rejoint le groupe de services pour l’environnement GreenFlex (filiale de Total) au poste de business development manager. Il était jusqu’à présent directeur marketing et stratégie de l’opérateur de certificats d’économies d’énergie Caméo Energy. Auparavant il avait créé la plateforme de financement participatif GreenChannel chez Engie.

Total vient de démarrer sa raffinerie de La Mède, située dans les Bouches-du-Rhône, avec la production des premiers litres d’agrocarburant. Elle présente une capacité de 500 000 t/an, à base notamment d’huile de palme.

Mardi 2 juillet

La Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz (SMEG) lance Power Zone, une borne de recharge universelle de véhicules électriques ultra-rapide et vert. Compatible avec tous les VE, cette borne aura une capacité comprise entre 3 kW à 160 kW. Elle offrira aux automobilistes du Rocher une recharge en 20 minutes. La Power Zone sera alimentée par de l’électricité en partie renouvelable, produite par des panneaux solaires d’une capacité de 150 kW intégrés à la toiture du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort.

Le fabricant photovoltaïque italien FuturaSun a ouvert une usine de panneaux solaires de 500 MW/an dans la province de Jiangsu en Chine, dont il compte d’ores et déjà doubler la capacité. L’entreprise opérait déjà d’une usine de 150 MW en Chine et a signé un accord de partenariat avec une usine au Vietnam.

Le pétrolier Repsol achète trois grands projets éoliens et solaires en Espagne, pour 794 MW en tout dont un projet de Forestalia de 335 MW à Saragosse, un autre vendu par Iberen de 255 MW à Palencia et Valladolid et un projet solaire de Dosa, sur 204 MW. Ils doivent entrer en service dans les quatre ans qui viennent. Partie tardivement, la compagnie espagnole vise 4,5 GW de moyens de production bas carbone en 2025.

Siemens-Gamesa obtient sa plus grosse commande à ce jour pour un repowering aux Etats-Unis, en provenance de MidAmerican Energy. Elle comprend 163 turbines de 2,7 MW et 18 de 2,3 MW, avec une option pour 12 en plus. La rénovation aura lieu sur le parc de Rolling Hills dans l’Iowa et prévoit le remplacement total ou partiel des machines en service, avec de nouvelles nacelles et pales notamment.

Lundi 1er juillet

Voltalia conclut un nouveau CPPA, au Brésil cette fois et sur 63 MW dans le cadre du projet Vila Alagoas, situé au sein du complexe du développeur de Serra Branca (Rio Grande do Norte). Le projet de 70 MW en tout s’appuie sur un contrat de vente d’électricité de 7 MW avec des distributeurs d’électricité remporté à l’occasion de l’appel d’offres national du 28 juin et sur un CPPA de 10 ans avec l’entreprise agroalimentaire BRF.

Engie vient de faire l’acquisition de Conti Corporation ainsi que ses filiales (Indicon Corporation, Ion Electric, et McGilvray Mechanical). Conti et ses filiales fournissent des services énergétiques et construisent des parcs solaires aux Etats-Unis et au Canada. Une opération dont le montant n’a pas été précisé qui s’intègre dans la nouvelle stratégie du groupe dirigé par Isabelle Kocher aux Etats-Unis.

Arkolia Energies rejoint notre classement des résultats 2018 des développeurs et exploitants d’énergies renouvelables, qui compte donc désormais 20 sociétés. 

Le décret n°2019-665 paru au JO du 29 juin définit les conditions de la pertinence technico-économique des investissements de renforcement des réseaux de gaz nécessaires pour permettre l’injection de biogaz et précise les modalités de répartition du coût de ces investissements entre les gestionnaires des réseaux et les producteurs de biogaz.

Le décret n°2019-664 paru au JO du 29 juin précise les modalités d’application de la redevance proportionnelle d’une concession d’énergie hydraulique prorogée.