Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 juin

A l’Assemblée nationale, la mission d’information sur les freins à la transition énergétique présentera ses conclusions mercredi 26 juin.

L’état de New York a fait passer une loi qui rehausse ses objectifs en matière d’énergies renouvelables. Il vise désormais 100% d’EnR dans son mix électrique en 2040, avec une étape à 70% en 2030. Pour atteindre l’objectif, la loi prévoit le développement de 6 GWc de solaire réparti en 2025, 3 GW de stockage en 2030, et 9 GW d’éolien en mer en 2035.

Edison, filiale italienne d’EDF, rachète un portefeuille EnR conséquent à EDF Renouvelables : 265 MW d’éolien et 77 MW de solaire, le tout pour 172,9 M€.

InnoEnergy investit 7,25 M€ dans la société norvégienne Freyr pour construire une usine de fabrication de batteries lithium-ion de 32 GWh en Norvège. Freyr compte également implanter un parc éolien terrestre de 600 MW pour alimenter le site en électricité. Il est en discussion avec d’autres actionnaires pour financer les deux projets.

Jeudi 20 juin

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) doit bien être transformé en prime en 2020, avec une inscription dans le projet de loi de finances à cet effet ; il sera en outre cumulable avec les aides de l’Anah pour les ménages pauvre, a confirmé Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat, lors du Forum d’Enerpresse.

Le député démocrate de la House of Representatives Mike Thompson, a déposé une proposition de loi comprenant l’extension d’un an du crédit d’impôts (production tax credit) dont bénéficient les projets éoliens aux Etats-Unis. Il doit théoriquement prendre fin au 1er janvier 2020.

Dans une annonce conjointe, China Power New Energy et sa filiale China Power Clean Energy Development ont annoncé que leurs actionnaires se réuniront en juillet pour voter la sortie de cette dernière de la bourse de Hong Kong. Ses activités pourraient également être absorbées au sein de la maison-mère (non-cotée).

Vincent Montrieux, sous-directeur des affaires juridiques de l’environnement, de l’urbanisme et de l’habitat au ministère de la Transition écologique et solidaire, voit ses fonctions renouvelées pour 3 ans.

Mercredi 19 juin

Le projet de loi énergie-climat poursuit son parcours en commissions à l’Assemblée nationale, avec de nombreuses propositions d’amendements pro ou anti énergies renouvelables, entre autres et en attendant le vote le 25 juin avant de rejoindre le Sénat. Parmi les possibles nouveautés, on notera l’attention portée à la définition des surfaces minimales à couvrir sur les bâtiments commerciaux (végétaux ou la production d’énergie), avec une extension envisagée aux bâtiments industriels et aux ombrières de parking.

La stratégie du gouvernement sur les concessions hydroélectriques devrait se clarifier dans les jours qui viennent. « Notre objectif est de définir dans quel cadre les concessions hydroélectriques seront renouvelées et avec quels opérateurs. Nous verrons en séance (la semaine prochaine, à l’Assemblée nationale) la voie que nous privilégions, en respectant le fait qu’il y a plusieurs opérateurs », a déclaré François de Rugy le 18 juin lors de l’examen du projet de loi énergie-climat par la Commission des affaires économiques de l’Assemblée.

Le prix « Femme Entrepreneure de l’année » de la région Occitanie a été décerné à Mélissa Kaestler, co-fondatrice d’A+énergies, spécialiste de la rénovation énergétique et de l’autoconsommation, employeur de 130 personnes, créé en 2010 et basé à Castries (Hérault). Le prix a été attribué le 18 juin lors de lancement de « Women for future » par La Tribune.

Technique Solaire a acquis un portefeuille appartenant à la société Energies Nouvelles Investissement composé de 15 hangars agricoles photovoltaïques en exploitation en France, d’une puissance cumulée de 2,2 MWc. L’opération, dont le montant n’a pas été divulgué, a été couplée avec le refinancement de la dette senior portée par ces projets.

Le pôle de compétitivité Tenerrdis a sélectionné le module bifacial à bas bilan carbone pour applications agrivoltaïques dynamiques de Photowatt (EDF RE) suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé en mars 2019. Une expérimentation grandeur nature sur une parcelle d’un vignoble est prévue à partir du second semestre 2019

Mardi 18 juin

Interrogé par nos confrères des Échos, François de Rugy indique qu’« EDF a proposé moins de 45 €/MWh, Engie et Total suivaient, avec un prix inférieur à 50 €/MWh », lors de l’appel d’offres de Dunkerque.

L’Ademe et le Conseil régional Île-de-France ont lancé une nouvelle session d’appels à projets afin de soutenir le développement des filières de production de chaleur renouvelable et de réseau de chaleur. Les opérations éligibles concernent les projets de géothermie profonde, chaufferie biomasse, géothermie de surface et pompes à chaleur, réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables ou de récupération. La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 5 novembre 2019.

Claudia Rinzivillo a été nommée déléguée générale du jeune syndicat AuRA Digital Solaire, qui représente les entreprises de la région Auvergne Rhône-Alpes oeuvrant dans les domaines du solaire et des solutions digitales et numériques appliquées au secteur de l’énergie, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Claudia Rinzivillo occupait jusqu’à présent le poste de Chargée de mécénat pour la Fondation de l’Université de Lyon.

Le norvégien Statkraft a signé un partenariat de long terme, 15 ans, avec la compagnie britannique Statera pour développer des projets de stockage batterie ainsi que des centrales à gaz « flexibles » cumulant 1 GW, et destinés à participer à l’équilibre du réseau de National Grid.

Les députés ont adopté ce mardi 18 juin, en première lecture, le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). Sur les 556 votants, 372 ont voté Pour, 40 Contre, et 144 se sont abstenus. Elle a déjà été adoptée par le Sénat.

Le journal officiel du 18 juin fait état de deux nominations au ministère de la Transition écologique et solidaire. Laure Ménétrier remplace Nicolas d’Arco au poste de conseillère en charge des nouvelles mobilités et du transport maritime. Héloïse Partinelli est nommée conseillère parlementaire, chargée des relations avec les élus et les territoires au cabinet de François de Rugy.

Les émissions de CO2 françaises auraient baissé de 4,2% en 2018 (445 Mt CO2 émises) par rapport à 2017, selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique.

Lundi 17 juin

Engie signe avec Fiat Chrysler (FCA) pour implanter des stations de recharge dans 14 pays européens. Engie s’occupera de leur installation et de leur maintenance pour les 2 800 concessionnaires de FCA. Sa filiale EVBox fournira à FCA des stations de recharge prêtes à être utilisées par ses clients et ses concessionnaires et mettra à disposition une plateforme en ligne pour gérer l’infrastructure.

La future ferme éolienne en mer de Dunkerque est prévue pour tangenter les 600 MW avec environ 45 éoliennes, selon le Ministère de la transition écologique et solidaire et EDF ; puisque 600/45 = 13,3 MW, le projet compte manifestement sur des turbines géantes. Pour indication, le prototype de GE RE de 12 MW bientôt en test à Rotterdam est prévu à 260 mètres de hauteur (la tour Montparnasse culmine à 210 mètres) pour des pales de 107 mètres.

La double éolienne flottante d’origine norvégienne W2 Power, du consortium espagnol Enerocean, commence ses tests aux Iles Canaries, sur un prototype à l’échelle 1/6 de 40 tonnes. Enerocean vise une première ferme de 3 à 5 tandems, dès 2021, puis le projet de 200 MW de l’archipel que veut développer Equinor.

Saft, filiale de Total, s’empare du spécialiste américain en microgrids Go Electric. Ce dernier a déjà déployé sa solution aux États-Unis et au Canada.

Jean Trarieux devient membre de la Commission chargée du débat public sur le projet d’éolien en mer de 1 GW au large de la Normandie, ainsi que d’autres éventuels projets similaires, selon une décision publiée le 16 juin au Journal Officiel.

Les critères pour que les énergies renouvelables dans les zones non-interconnectées bénéficient de la priorité d’appel ont été modifiées dans un décret publié le 13 juin au Journal Officiel.

Les ministères de la Transition écologique et solidaire (MTES), et de l’Économie et des Finances ont choisi 14 projets lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt pour valorisation des déchets issus des combustibles solides de récupération (CSR). Les ministères se contentent d’indiquer que les projets sont « situés sur l’ensemble du territoire », et « qu’ils représentent 320 MW de puissance installée », sans préciser le nom des lauréats ni le détail des projets.

Meridiam a remporté un projet de valorisation énergétique des déchets d’Olstyn, en Pologne, contre des poids lourds du secteur tel que Suez. Associé au spécialiste français Urbaser (20%), Meridiam (80%) va signer un partenariat public/privé avec MPEC Olstyn, l’utility de la municipalité pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance sur 25 ans d’une usine de valorisation énergétique des déchets en cogénération d’une capacité de 10 MWe et 28 MWth. Le closing de l’investissement, estimé à 165 M€, est prévu pour la fin de l’année 2019 et la mise en service pour 2023. Il s’agit du deuxième projet de valorisation énergétique des déchets que Meridiam et Urbaser développent ensemble après celui de Zubieta dans le Pays Basque espagnol (200 000 tonnes traitées par an), prévu pour être opérationnel à partir d’octobre 2019.