Solaire : la DGEC négocie des appels d’offres supplémentaires avec Bruxelles

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Soucieuse d’éviter un trou d’air dans les appels d’offres, la DGEC* a écrit au Syndicat des énergies renouvelables (SER) pour l’informer d’une démarche entreprise auprès de la Commission européenne. Elle consiste à faire accepter plusieurs tranches d’appels d’offres solaires cumulant plus de 2 000 MW.

Combler le retard de la PPE

C’est l’une des conséquences des mois de retard ...

accumulés par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Alors que cette dernière était attendue pour la fin de l’année dernière, il faudra compter sur une parution du décret au plus tôt fin 2019, voire début 2020. Or, les appels d’offres solaires s’étalant jusqu’à la fin de l’année, le risque d’une « période blanche » inquiétait le SER. « Nous avons attiré l’attention de la DGEC sur ce point et Virginie Schwarz nous a répondu positivement il y a quelques jours », indique Alexandre Roesch, délégué général du SER.

Selon nos confrères d’Enerpresse, la directrice de l’énergie aurait demandé « deux périodes supplémentaires pour l’appel d’offres CRE4 pour les installations au sol, de 850 MW en décembre 2019 et 1 000 MW en juin 2020, ainsi qu’une période de 300 MW pour l’appel d’offres pour des installations sur bâtiment en février 2020 ». Assez logiquement, rien sur l’autoconsommation puisque les appels d’offres courent jusqu’à la mi-2020, et qu’ils ont été suspendus par la DGEC en avril dernier.

Interrogé sur la probabilité de voir la demande du MTES aboutir, Alexandre Roesch se veut confiant : « le dispositif a été notifié à la Commission récemment mais je ne vois pas de raison pour laquelle elle refuserait puisque les appels d’offres correspondent à la doctrine de la DG Concurrence, et que la nouvelle PPE intègre ce mécanisme pour les prochaines années ».

À noter que les appels d’offres des autres EnR électriques, éolien et hydroélectricité, sont prévus jusqu’à la mi-2020 ce qui explique que la demande de la DGEC se soit limitée au photovoltaïque.

*DGEC : Direction générale de l’énergie et du climat