Solaire flottant : Ciel & Terre confirme avec EDP

Print Friendly, PDF & Email
Plateforme solaire flottante (Crédit : Ciel & Terre)

Ils avaient déjà implanté une centrale solaire flottante pilote en 2017 au Portugal : Ciel & Terre et Energias de Portugal (EDP) vont ...

installer un deuxième projet de 4 MWc cette fois-ci sur le barrage d’Alqueva, au sud de la péninsule ibérique. La centrale devrait être mise en service dans les premiers mois de l’année 2020 et produire 6 GWh par an. Le projet pilote d’Alto Rabagão ne totalisait que 220 kWc.

Les barrages, des surfaces prometteuses

Ciel & Terre indiquait déjà à GreenUnivers que faire flotter des panneaux solaires sur des installations hydroélectriques « offrent d’importantes synergies notamment dans le domaine électrique avec des transformateurs déjà installés, ce qui réduit les coûts annexes ». Le développeur français compte dupliquer le concept au Brésil, où lui et EDP développent des projets en parallèle. Il a aussi passé un accord en mars dernier avec la société d’ingénierie Principia pour faire certifier sa technologie « Hydrelio », conçue pour résister à des vagues d’un mètre de hauteur. Ciel & Terre a 100 MW de projets en construction ou signés en 2019.