Les Canaries se mobilisent pour déclencher le projet éolien flottant de 200 MW d’Equinor

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Asltom/DCNS)

Les îles Canaries pourraient accueillir dans quelques années le premier grand parc éolien flottant d’Espagne. Les autorités de l’archipel soutiennent l’énergéticien norvégien Equinor (ex Statoil) dans son projet d’installer une ferme de 200 MW, dans un ou plusieurs sites encore à définir. Elles ont de nouveau écrit au gouvernement central espagnol pour demander un examen interministériel du projet et une rapide autorisation. Une mise en service est envisageable en 2024, si le parcours administratif du dossier est entamé cette année. Le projet doit augmenter d’un tiers la capacité d’énergie renouvelable de l’archipel. Il pourrait générer entre 120 et 200 emplois pendant 20 ans, argumente la collectivité, qui précise qu’Equinor pourrait investir plus de 860 M€ dans ce projet.

Les Canaries en demande de mesures politiques

Selon le ministre de l’Économie, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.