L’Outre-mer devient prometteur pour les énergies marines

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : SEM-REV – Centrale Nantes)

L’enquête publique sur les quatre éoliennes flottantes au large de Gruissan (Aude) proposées par Quadran Energies Marines, Ideol, Bouygues et Senvion, réunis sous le nom EolMed, aura lieu du 21 juin au 22 juillet. Selon les anticipations du consortium, le commissaire enquêteur devrait rendre son rapport fin août et, si tout va bien pour ce groupement, les autorisations de construction pourraient être accordées à l’automne. A quand la décision finale d’investissement ? « Nous avons encore des travaux d’ingénierie à mener, sur l’ancrage du flotteur, son couplage avec la turbine, le raccordement au réseau de transport. On peut envisager une décision au premier semestre 2020, pour une entrée en service fin 2021 », prévoit Olivier Guiraud, directeur général de Quadran EM.

Les deux années qui viennent promettent d’être animées, d’autant que ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.