L’Ademe voit l’avenir de La Réunion en vert

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Romain Chicheportiche)

L’Ademe a présenté ce 8 avril à Saint-Denis de La Réunion les résultats de son étude « Vers l’autonomie énergétique en Zone Non Interconnectée (ZNI) à l’horizon 2030 ». Elle conclut que les îles françaises, La Réunion en particulier, auraient tout à gagner à passer à un mode de production énergétique basé sur les énergies renouvelables et la maîtrise de la consommation. Mais dans les faits, les choses sont plus compliquées.

EnR et flexibilité

Vrais laboratoires de la transition énergétiques, les îles offrent des caractéristiques propices au changement, à l’instar des prix élevés de l’énergie, mais présentent aussi des obstacles comme des réseaux électriques plus fragiles. C’est pour répondre à cette équation que l’Ademe a planché sur ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.