CEE + ETS : quels effets sur l’efficacité énergétique industrielle ?

Print Friendly, PDF & Email
© Enertime

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) se parent de nouvelles vertus. L’ouverture du dispositif aux installations industrielles sur site ICPE* soumises au système européen d’échange de quotas de CO2, dit Emission Trading Scheme (ETS), vient d’ouvrir de toutes nouvelles perspectives pour les gros projets d’économies de calories chez les industriels énergivores. La Loi Pacte adoptée le 11 avril a autorisé cet élargissement, il reste maintenant à l’encadrer pour éviter des effets d’aubaine, comme de possibles doubles rémunérations issues des quotas CO2 et des primes CEE.

Mais déjà, cette loi Pacte « ouvre ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.