Eolien en mer : les tarifs pour Dunkerque très loin de ceux renégociés en 2018

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Deme)

Le consortium Moulins de Flandre (Shell – Quadran Energies marines – Deme) croit plus que jamais à ses chances de remporter l’appel d’offres éolien en mer à Dunkerque. « Notre offre est compétitive et répond aux attentes de François de Rugy, exprimés lors des Assises de la transition énergétique », affirme Pauline Malapert, directrice de la communication de Shell France. Pour rappel, le 22 janvier à Dunkerque justement, le ministre avait déclaré s’attendre à des propositions « aux prix de marché, donc sans subvention ».

Neutre sur la durée

Pour autant, l’expression « sans subvention » n’est pas celle retenue par Moulins de Flandre pour situer son offre tarifaire, même si on n’en est pas bien loin, à terme : le tarif vise « la neutralité pour les finances publiques ».
Comme le précise Stéphane Cicolella, directeur transition énergétique de Shell France, la proposition du groupement aboutit à...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.