Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 1er mars

La troisième vague du Concours d’innovation (porté par l’Ademe, Bpifrance et France AgriMer) a été lancée le 19 février. Les 65 lauréats de la deuxième vague ont été annoncés, parmi eux : Vitibot, Innovafeed et Boostheat.  

L’IE-Club a une nouvelle fois récompensé de jeunes entreprises innovantes en quête de fonds. Cette année les deux lauréats de la catégorie « Climat / Cleantech » sont CWS qui développe une voile-aile innovante pour le transport maritime ; et Green Me, une société dédiée à la qualité de l’environnement de travail.

Une navette électrique autonome a été inaugurée le 1er mars par François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, à Bouguenais (Loire-Atlantique). Testée depuis juin 2018, elle desservira trois stations, du technocampus à la zone aéroportuaire de la ville.

Pierre-Yves Burlot est nommé conseiller en économie, en finance verte et en économie circulaire auprès de la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson.

Le groupe Argus investit – pour un montant non-dévoilé – dans la start-up Mobistreet, spécialisée dans les trottinettes électriques pour les entreprises.

Le premier appel d’offres énergies renouvelables colombien est un échec. Le ministère de l’Energie a préféré n’attribuer aucun projet en raison de prix jugés excessifs. Au moins huit candidats avaient participé à la compétition, notamment l’italien Enel. Bogota compte organiser un nouvel AO au 2ème trimestre.

Jeudi 28 février

Hersilie Lépine devient la nouvelle Directrice administrative et financière de Naval Énergies. Âgée de 34 ans, elle a d’abord été en charge de la finance, des systèmes d’information et du juridique chez Permasteelisa France.

Ciel & Terre a finalisé l’installation d’une centrale solaire flottante de 2,8 MW au Cambodge.

La Rochelle s’est engagée dans l’appel à projets « Territoires d’innovation » du Programme d’investissement d’avenir. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone en 2040.

L’Ifremer a pris une participation – au montant non dévoilé – dans Geps Techno, PME spécialisée dans les énergies marines. Cet investissement se fait dans le cadre d’une levée de fonds de 2 M€ bouclée par Geps Techno. Les deux acteurs étaient déjà partenaires depuis 2012, pour la mise au point de bouées instrumentées autonomes et d’essais de prototypes houlomoteurs.

Siemens Gamesa a remporté un contrat auprès de la compagnie chinoise State Power Investment Corporation pour la fourniture de six éoliennes d’une capacité cumulée de 21 MW. Il s’agit du premier contrat signé par le turbinier avec cette entreprise mais ce n’est pas son premier en Chine puisque le groupe a déjà fourni 5 GW.

Mercredi 27 février

Un comité de pilotage et plusieurs groupes de travail vont se réunir pour décider de l’avenir de la centrale à charbon de Gardanne. Ils seront composés d’élus de la région PACA, d’acteurs publics, économiques, de syndicats et d’associations de défense de l’environnement.

GEO PLC lance Hellio, une marque destinée au grand public sur la question des économies d’énergie. Elle rassemble ses solutions de distribution d’ampoules LED,  d’isolation des combles et de rénovation des logements individuels et collectifs.

Le projet éolien offshore de Dieppe-Le Tréport a reçu les autorisations de la préfète de Normandie et de Seine-Maritime, et son homologue de la Somme. La mise en service du parc de 62 éoliennes, d’une puissance totale de 496 MW, est prévue pour 2023.

Selon PV Magazine, Schneider Electric se retire du marché des onduleurs photovoltaïques. Les commandes en cours ne seront pas interrompues.

Un nouveau fonds britannique nommé US Solar Fund (USF), géré par le développeur New Energy Solar Manager, va lever 250 M$ (environ 220 M€) pour développer des projets solaires aux États-Unis.

Mardi 26 février

A l’occasion du salon de l’agriculture, la Région Hauts-de-France et Engie ont présenté un appel à manifestation d’intérêt sur la méthanisation. Ils cherchent à soutenir 10 à 15 projets en phase de développement. Une enveloppe de 2 M€ sera mobilisée.

Albioma met en service une turbine à combustion fonctionnant au bioéthanol à base de canne à sucre (80%) et au gasoil (20%). L’installation, de 41 MW, est située à Saint-Pierre (île de La Réunion) et représente un investissement de 60 M€.

Le Portugal a adopté un plan 2018-2027 pour intégrer davantage d’énergies renouvelables dans son mix électrique. D’un montant de 535,1 M€, il s’accompagne d’un appel d’offres solaire photovoltaïque lancé cet été, pour 1,75 GW.

Acwa Power a remporté l’appel d’offres solaire du royaume du Bahreïn pour la construction de 100 MW de PV, avec un prix de $0,039/kWh (0,034 €). Le royaume s’est donné pour objectif 700 MW d’EnR installées (solaire, éolien et biomasse) d’ici 2030.

Enertime a reçu une commande pour un système ORC (cycle organique de Rankine, utilisant l’énergie thermodynamique) de 1,8 MW, destiné à récupérer la chaleur perdue d’une usine de verre plat de la société Bangkok Glass à Kabin Buri en Thaïlande. La mise en service est prévue en mai 2020, il représente un investissement de plus de 4 M€.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé un plan de 2 Mds A$ (1,2 Mds€) sur 10 ans, dédié aux projets visant à diminuer les émissions de carbone. Avec 1,5 Mds A$ en plus, consacrés aux énergies renouvelables et aux véhicules électriques.  

Feedback Energie, spécialiste de la relève, la pose et maintenance d’équipements énergétiques, lance Instaborne, son service de pose et de maintenance de bornes de recharge pour véhicules électriques en France. Ce service doit, entre autres, assurer le déploiement de plusieurs types de bornes (jusqu’à 22 kW) 6 jours sur 7.  

Lundi 25 février

La région Île-de-France va lancer officiellement son Agence Régionale Energie-Climat le 4 avril prochain au matin à l’Espace Hamelin (Paris XVIème) en présence de la présidente de région Valérie Pécresse.

La start-up Zéphyr Solar, qui développe un ballon recouvert de panneaux solaires, change de nom et devient Eonef. Elle avait levé 500 000 € en 2018 via la plateforme Sowefund.

L’allemand NexWafe a bouclé son deuxième tour de table (d’un montant non dévoilé) auprès de son investisseur historique Green Gateway Fund 2, véhicule du fonds Wermuth Asset. Cette start-up a mis au point un dispositif de substitution pour les wafers spécialement conçu pour les systèmes solaires à rendement élevé.

La start-up française Thegreendata a levé 2 M€ auprès du Crédit Agricole (via le fonds FIRECA), Cap Décisif, UI Gestion et de Didier Rousseau. Ce premier tour de table lui permettra de développer sa plateforme qui intégre des technologies big data et d’intelligence artificielle au sein des activités agricoles et agro-industrielles.

Stéphane Daguin est nommé directeur adjoint du cabinet de la ministre des Transports Elisabeth Borne, à compter du 1er mars 2019, conformément à un arrêté du 20 février, publié le 24 au Journal Officiel.

Siemens Gamesa a déposé une demande de permis de construire à la mairie du Havre pour son usine dédiée aux future projets éoliens en mer français. Elle fabriquera notamment les pales, les nacelles et les génératrices des turbines pour les projets de Saint-Brieuc, Dieppe-Le Tréport et Yeu-Noirmoutier.

La Commission européenne a approuvé une aide publique pour quatre projets français d’éolien flottant : Groix-Belle Île, Golfe du Lion, Eolmed et Provence Grand Large. L’objectif est de tester ces différentes solutions technologiques, avant de les déployer à plus grande échelle.