L’Occitanie lance un appel à projets « Flexibilité du réseau électrique »

Print Friendly, PDF & Email

L’agence occitane du développement économique (AD’OCC) a lancé un appel à projets pour des solutions participant à la flexibilité du réseau électrique. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement de l’agence régionale et d’un fléchage vers des dispositifs de financement appropriés. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 22 mars 2019.

Décrire l’impact réseau

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre de ...

l’objectif REPOS 2050 fixé par la région, qui prévoit de multiplier par trois la production d’énergies renouvelables (EnR) sur le territoire occitan. Consciente que cela impactera la gestion des réseaux électriques et augmentera sensiblement les besoins de flexibilité, l’AD’OCC a souhaité prendre les devants. « Notre objectif est d’anticiper ces futures contraintes et faire émerger des projets par les industriels et les territoires concernés », indique Aurélie Beauchart, responsable de cet appel à solutions.

Le dossier de candidature n’a pas besoin d’être exhaustif, mais Aurélie Beauchart insiste sur la nécessaire description de la problématique réseau que le projet entend résoudre. « Nous n’exigeons pas une analyse fine des impacts réseaux mais plutôt une explication claire des services qu’une solution donnée apportera au réseau dans le cadre d’une hausse de la production d’énergies renouvelables d’une part, et d’une multiplication des infrastructures de charge des véhicules électriques d’autre part », explique la responsable de l’AD’OCC. Très intéressée par l’hydrogène, l’agence régionale encourage les acteurs à proposer des dossiers dans ce domaine. Seule contrainte bien sûr : le projet devra être développé en Occitanie.

Accompagnement

Concrètement, il s’agit de la 2ème et dernière vague de dépôt des dossiers, la première s’étant clôturée le 18 janvier 2019. Les lauréats ne toucheront pas de subventions directes de l’AD’OCC, aucun budget dédié n’ayant été prévu, mais seront accompagnés par l’agence pour obtenir des financements au travers des dispositifs existants, qu’ils soient européens, nationaux ou régionaux (Pass Occitanie, contrat innovation, co-financement Ademe).

La première session de candidatures s’est traduite par le dépôt de 11 dossiers. Quel que soit le nombre de projets proposés, l’AD’OCC ne fera pas jouer la concurrence et n’écartera pas de dossier qui corresponde à ses critères de sélection. « Tout bon projet sera accompagné », affirme Aurélie Beauchart. Les candidats ont jusqu’au 22 mars pour participer à cet appel à projets. Les résultats sont attendus pour fin avril.

Le cahier des charges de l’appel d’offres « Flexibilité réseau électrique » de l’AD’OCC est consultable ci-dessous (ou ici en PDF)