Le Cese mécontent du projet de loi sur l’énergie

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Cese)

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a rendu rapidement son avis sur l’article 1 du projet de loi Energie que lui a soumis le gouvernement le 4 février dernier. Un texte qui doit passer en Conseil des ministres le 6 mars. Cet article 1 modifie certains objectifs que se fixe la France sur : les émissions de gaz à effet de serre (GES), les consommations énergétiques, l’usage des énergies fossiles et le nucléaire. Globalement, le Cese se fait l’avocat de la loi de Transition énergétique de 2015 et déplore des ambitions en baisse dans cette nouvelle loi et le manque de moyens engagés, notamment dans la rénovation énergétique. Il enjoint par ailleurs le gouvernement à réformer la taxe carbone pour poursuivre le renchérissement des énergies fossiles, tout en préservant le pouvoir d’achat des plus modestes. Comme à l’accoutumée, le dossier nucléaire n’a pas fait l’objet de consensus.

Sobriété énergétique : 40 Mds€/an pour rattraper le retard

Le Cese aime ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.