Lacroix acquiert SAE IT Systems et se renforce sur le smart grid

Print Friendly, PDF & Email
Joachim Schuster (SAE IT Systems) et Vincent Bedouin (groupe Lacroix)

L’équipementier français Lacroix annonce l’acquisition de l’allemand SAE IT Systems. Cette opération doit permettre à l’ETI basée à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique, de se renforcer dans le secteur des réseaux intelligents.

L’intégration des EnR

Le groupe Lacroix est détenu à 70% par la famille Bedouin, le solde étant côté sur Euronext. Il produit des équipements électroniques pour l’industrie à travers sa filiale Lacroix Electronics. Il fournit aussi des équipements connectés pour ...

la voirie, via son entité Lacroix City, qui cible l’éclairage public, la régulation du trafic, la signalisation et le vehicle-to-X (véhicule vers tous les usages). Quant à sa filiale Lacroix Sofrel, elle se positionne plutôt sur les équipements de télécontrôle et de télégestion des réseaux d’eau et des réseaux de chaleur. C’est elle qui réalise l’acquisition de SAE IT Systems.

Avec ce rachat, à l’heure de la numérisation des réseaux, l’ETI familiale va se renforcer dans la surveillance du système électrique et l’intégration des énergies renouvelables, la spécialité de SAE. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Pour l’instant, les deux entités resteront distinctes. Elles conserveront leurs marque, direction et stratégie respectives. A moyen terme, « notre objectif est de faire émerger des synergies de manière très pragmatique dans de nombreux domaines comme le développement de nouveaux produits ou la R&D », prévoit dans un communiqué Vincent Bedouin, PDG de Lacroix.

Le groupe français compte près de 4 000 salariés dans 7 pays (France, Allemagne, Pologne, Tunisie, Espagne, Italie et Singapour). Il a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires (CA) de 468 M€. De son côté, SAE IT Systems regroupe 75 personnes et comptabilise un CA de 15 M€.