Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 1er février

Selon une étude de Novethic, en partenariat avec l’Ademe, les fonds verts (EnR, climat, durable, environnement, eau) européens représentent moins de 10% des fonds non-cotés (et seulement 1% pour les fonds cotés). Les fonds des sociétés de gestion consacrés aux énergies renouvelables ont investi en 2018 plus de 26 Mds€ d’actifs, pour 122 fonds. Le pays leader est le Royaume-Uni (82 fonds), suivi par la France (54 fonds) et l’Allemagne (22 fonds).

Situé en Italie, le projet éolien de Bel Lavello (39,6 MW) a été raccordé fin décembre 2018. Son développement a été accompagné par le français RGreen Invest.

L’association occitane Fil d’Ohm présente ce vendredi 1er février son projet de coopérative, dans l’optique de réaliser une centrale photovoltaïque sur le territoire du Grand Cahors (Lot). L’association indique aussi dans La Dépêche avoir des projets autour du biogaz.

Un arrêté du 29 janvier, publié le 1er février au Journal Officiel, indique que Cyril Forget est nommé directeur adjoint du cabinet du ministre de la Transition écologique et solidaire, en remplacement de Thomas Lesueur.

Jeudi 31 janvier

Urbasolar a indiqué avoir remporté 19,3 MWc, dont 15 sur des serres photovoltaïques, dans le cadre de la 6e session de l’appel d’offres solaire sur bâtiments (100 kWc – 8 MWc).  

Selon RTE, les énergies renouvelables ont fourni près de 20% de l’électricité en France en 2018. L’éolien a progressé de 15% et le solaire de 11%. La consommation, elle, est restée stable. Le gestionnaire français du réseau de transport regarde de près la problématique de l’intégration des EnR qui rend son travail plus complexe.

EDF a signé un contrat à long terme avec la société new-yorkaise d’intérêt public NYSERDA pour un projet solaire de 170 MWc aux États-Unis. La centrale devrait être mise en service en 2022.

Le fonds italien Tages Helios veut investir 250 M€ dans les
énergies renouvelables d’ici 2021. Il vient d’acquérir un portefeuille solaire de 85 MWc. Tages Capital Investment, propriétaire du fonds, a pour objectif d’investir 650 M€ dans les énergies renouvelables d’ici 2021. Il possède actuellement 309 MWc de capacité solaire installée.

Global Ecopower a structuré sa gouvernance. Outre son PDG Jean-Marie Santander, Philippe Destenbert occupe le poste de vice-président. Barbara Brül-Day, Brigitte Nobre, Danièle Samaille, Richard Findykian, Christian Munier et Philippe Perret font partie du conseil d’administration.

Mercredi 30 janvier

Watt for Change, le fonds de dotation du groupe Valorem, a lancé le 29 janvier un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour soutenir les initiatives citoyennes de développement des EnR en région Sud-PACA. Quelque 10 000 € seront accordés pour aider au lancement des études environnementales et de faisabilité technique d’un projet d’EnR de préférence citoyen et participatif.

La commission d’enquête publique a remis un avis favorable au projet éolien offshore de Dieppe Le Tréport. Elle a néanmoins émis deux réserves : la désignation d’un médiateur pour la mise en œuvre d’un schéma de compensation auprès des comités régionaux des pêches ; et la reprise dans l’arrêté d’autorisation d’une série d’engagements du maître d’ouvrage, en particulier lié à l’impact sur l’environnement, et un fonds d’accompagnement des pêcheurs et des activités économiques et touristiques du littoral.

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a contribué à la rénovation de 94 081 logements en 2018 (+16,5% par rapport à 2017), pour un montant global investi dans les travaux de 700,4 M€. En 2019, l’Anah vise 120 000 logements rénovés, grâce notamment à un budget en hausse, porté à 874,1 M€.

Pas moins de 1,3 GW de nouvelles capacités solaires ont été installées aux Pays-Bas en 2018, soit une croissance de 46%. Le pays en est maintenant à une puissance en service de 4,24 GW. La part de marché du résidentiel passe de 49% en 2017 à 38%.

WindEurope estime le volume de PPA éoliens européens à 5 GW et les nouvelles affaires conclues en 2018, à 1,5 GW. La plupart se trouvent dans les pays scandinaves, mais ces contrats migrent vers le Sud, avec de premières signatures en Allemagne, en Pologne et en Espagne.

Mardi 29 janvier

Zenpark, l’opérateur français de parkings partagés, vient de lever 10 M€ auprès de deux grands groupes publics : EDF et la RATP. Ils rejoignent à cette occasion les investisseurs historiques que sont Demeter, Maif Avenir, Nestadio Capital et A-venture qui se renforcent au capital.

Gulplug a collecté 440 000 € via la plateforme de financement participatif Wiseed. La start-up iséroise avait levé 330 000 € sur la plateforme en 2017. Ces fonds lui permettront d’accélérer les ventes de ses capteurs d’énergie destinés à collecter les données de consommation énergétique, et d’attirer les entreprises de l’automobile à adhérer à sa prise de courant à branchement automatique.

Planète Oui et Innogy ont signé un PPA pour la fourniture d’électricité verte en temps réel. L’équivalent en électricité verte de la consommation d’un client de Planète Oui adhérent à l’offre est instantanément injecté dans le réseau, via la centrale hydroélectrique française d’Innogy à Courlon (Yonne).

Cinq associations déposent un recours devant le Conseil d’État contre deux décrets en faveur de l’éolien. Le premier, publié le 1er décembre, vise à simplifier et raccourcir les procédures judiciaires, en passant outre les tribunaux administratifs. Le second, publié le 26 décembre, lance une expérimentation de trois ans en Bretagne et dans les Hauts-de-France du vote électronique du public, en remplacement de l’enquête publique.

Selon une étude de BNEF, les grandes entreprises ont acheté 13,4 GW d’électricité « propre » en 2018. Elles battent le record de 6,1 GW achetés en 2017. Les entreprises américaines sont en tête, avec 8,5 GW (9,1 GW en ajoutant le Brésil et le Mexique). La région Europe/Moyen-Orient/Afrique arrive deuxième avec 2,3 GW, le double de l’année précédente.

Ancien CEO de NEoT Capital et passé par EDF EN et Idinvest, Pierre Devillard est nommé Director-Private Equity de Tikehau Capital. Son fonds T2 Energy Transition Fund, dédié à la transition énergétique, avait réalisé un premier closing de 350 M€ en décembre 2018.

Lundi 28 janvier

Valeco confie à Statkraft l’agrégation de 40,5 MW éoliens pour 5 ans. L’énergéticien norvégien va commercialiser la production ainsi que les garanties de capacité des parcs éoliens d’Audincthun (14,1 MW, Pas-de-Calais), Belleuse (11 MW, Somme) et Lavacquerie (15,4 MW, Oise), mis en service en mai et septembre cette année. En 2017, Statkraft et Valeco avaient signé un premier contrat pour le parc éolien de 38 MW à Prémont, également dans les Hauts-de-France. Valeco précise dans son communiqué qu’il entame des discussions sur les corporate PPA avec Statkraft.

Une ferme de huit éoliennes développée par Valorem a été inaugurée samedi 26 janvier à Sainte-Rose, en Guadeloupe. Ce parc de 16 MW produira 33 MWh/an, ce qui devrait doubler la production éolienne de l’île des Antilles.

Des cellules photovoltaïques à haut rendement du CEA-Liten atteignent désormais 23,9% de rendement, selon le centre basé à l’Institut national de l’énergie solaire (INES). Ces cellules ont été intégrées, en partenariat avec l’équipementier suisse spécialiste des technologies solaires Meyer Burger. dans un module hétérojonction d’une puissance de 348 watts.

Le directeur financier de Senvion Manav Sharma quitte ses fonctions. Il était aussi PDG par intérim après le départ de Jürgen Geissinger. Yves Rannou reprendra officiellement les rênes de l’entreprise en mars 2019, et c’est Hans-Jürgen Wiecha, ancien directeur financier du groupe Xella International, qui prendra la place de Manav Sharma.

EDF et le ministère de la Transition écologique et solidaire ont planifié un programme préalable à une décision sur le projet Ecocombust. Ce programme doit permettre de mettre au jour sa faisabilité sur le plan technique et économique. Le projet est destiné à élaborer un nouveau type de combustible à partir de biomasse, afin d’alimenter les centrales à charbon. La PPE prévoit d’arrêter la production d’électricité à base du charbon d’ici 2022.