Scottish Power finalise sa reconversion et devient 100% green

Print Friendly, PDF & Email

Parc éolien offshore d’Anholt au Danemark © Siemens

L’électricien Scottish Power, détenu par l’espagnol Iberdrola, a vendu ses dernières centrales à cycles combinés gaz au groupe Drax, également en mutation (charbon vers gaz ou biomasse). La compagnie peut maintenant se vanter d’être le seul électricien verticalement intégré outre-Manche à proposer à ses clients des électrons issus à 100% de sources de production renouvelables.

Un deal à 779 M€

L’accord de vente, finalisé en ce début d’année, avait été négocié ...

en octobre dernier. Concrètement, il prévoit la cession à Drax de quatre centrales à gaz (Damhead Creek, Rye House, Shoreham, Blackburn Mill), ainsi que trois sites hydroélectriques (Cruachan, Lanark et Galloway) pour une capacité cumulée totale de 2 566 MW. À noter que Scottish Power conservera néanmoins son site de stockage gazier de Hatfield. La transaction, qui s’inscrit dans une stratégie de rotation d’actifs lancée par Iberdrola en février 2018, rapportera 702 M£ (779 M€). Une somme qui servira à financer notamment le grand plan d’investissement que sa filiale a prévu d’engager dans les énergies renouvelables, qui représentent aujourd’hui 100% de son mix électrique.

Scottish Power estime en effet ses besoins de financement pour les prochaines années à 5,2 Mds£ (5,8 Mds€) afin de doubler son parc installé. Il est désormais composé exclusivement d’éolien : 1 891 MW terrestres et 194 MW en mer. L’entreprise construit actuellement le parc offshore d’East Anglia One (714 MW) et détient un portefeuille de 2 900 MW pour le seul éolien en mer.