PPE « biogaz » : un intense lobbying est à prévoir

Print Friendly, PDF & Email
© Anne-Claire Poirier

« Diminuer les coûts du biométhane de 25 à 30% en dix ans n’est pas impossible. Mais nous ne pouvons pas le faire d’ici 2023 comme le demande la Programmation pluriannuelle de l’énergie », affirme Olivier Dauger, président de France Gaz Renouvelables et aussi membre du conseil d’administration de la FNSEA*. Créée en 2018 pour promouvoir le biogaz, l’association France Gaz Renouvelables veut sonner la mobilisation pour qu’une grande partie des 600 projets de méthaniseurs en préparation puissent se concrétiser et pour prolonger le dynamisme actuel. En plus des 78 centrales en service, 50 nouveaux sites sont de fait annoncés pour la fin de l’année, avec une capacité de production multipliée par trois.

Le ministère de l’Agriculture pèsera-t-il ?

Le lobbying pour faire réécrire le chapitre biogaz d’une planification énergétique considérée comme trop « budgétaire » va d’abord ...