La Collective du bioéthanol entend dépasser le plafond des 7% grâce aux résidus alimentaires

Print Friendly, PDF & Email

Crédit Photo CGB

La filière française du bioéthanol se porte plutôt bien. Elle affiche une croissance record de ses ventes (+55% en un an) avec 4 milliards de litres SP95-E10 écoulés en 2018. Malgré le maintien en France du plafond de 7% pour les biocarburants de 1ère génération, le secteur mise sur une hausse continue des volumes grâce à des parts de marché chaque année plus élevées. Il compte également s’appuyer sur la reconnaissance de ses résidus alimentaires au rang de biocarburants de 2ème génération pour dépasser la limite des 7%.

SP95-E10 premier carburant de France

La crise de la fiscalité écologique sur les carburants a fait un grand vainqueur : le bioéthanol. Grâce à une fiscalité favorable, qui permet...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.