Brésil : les acteurs des EnR ne craignent pas Bolsonaro, au contraire

Print Friendly, PDF & Email

Jair Bolsonaro (c) Presidencia da Republica

L’élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil a fait couler beaucoup d’encre. Ses déclarations sur la forêt amazonienne inquiètent au plus haut point les associations environnementales qui craignent une accélération de son exploitation déjà bien entamée. En matière d’énergie, le positionnement du nouveau gouvernement devrait être synonyme de relance du nucléaire. Pour autant, les acteurs des énergies renouvelables semblent plutôt confiants quant à la politique proposée par le leader brésilien de l’extrême-droite.

Renaissance d’Angra 3

Pour sa première prise de parole, le nouveau ministre brésilien de l’énergie, Bento Costa Lima Leite de Albuquerque Junior, a annoncé ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.