Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 décembre

Capital Energy confirme l’annulation de près de 12 millions de kWh cumac de Certificats d’économies d’énergie (CEE) inscrite au JO le 16 décembre, mais souhaite préciser qu’il s’agit d’une annulation administrative qui concerne l’éligibilité des dossiers, et qu’elle n’a pas de rapport avec la vague de radiation décidée par la DGEC.

Total Eren a signé un accord-cadre avec Petrobras en vue de créer une co-entreprise avant le 31 juillet 2019 pour développer des projets solaires et éoliens terrestres au Brésil. Cette co-entreprise se fixe comme objectif de construire 500 MW EnR dans le pays d’ici cinq ans. Cet accord s’inscrit dans le cadre d’une alliance stratégique entre les deux compagnies pétrolières.

J.P. Morgan Asset Management a récupéré 49% d’un portefeuille éolien européen de 998 MW. Cette part appartenait auparavant au développeur allemand Vortex Energy ; le solde revient à l’espagnol EDPR. Le fonds possède désormais 3,8 GW de renouvelables.

Equinor achète 50% du parc éolien offshore Baltyk I, développé par l’énergéticien polonais Polenergia. La capacité du parc devrait atteindre 1,56 GW.

Selon le Rocky Mountain Institute, les entreprises ont signé des corporate PPA sur 6,4 GW d’énergies renouvelables en 2018 aux États-Unis, dont 2,8 GW de solaire. Les géants d’Internet sont en tête, avec 1,85 GW pour Facebook et 820 MW pour AT&T, talonnés par Microsoft et Apple.

Selon l’Ademe, l’appel à projets « Vélos et territoires » clos le 10 décembre a recueilli 165 candidatures. Elles représentent plus de 17 M€ d’aides, pour un coût total des projets demandés de 35 M€. Les candidats sont surtout des EPCI (117) et des communes (24). L’Auvergne-Rhône-Alpes arrive en tête des régions avec 38 projets déposés.

Jeudi 20 décembre

Le gestionnaire de sites d’exposition Viparis, en coopération avec Engie, a déployé une bâche publicitaire photovoltaïque au parc des expositions Paris Nord-Villepinte (Seine-Saint-Denis). Cette bâche a été élaborée avec les films photovoltaïques organiques de l’allemand Heliatek, investi par Engie. 

Le préfet de Vendée a signé quatre nouvelles autorisations d’exploitation pour le parc éolien en mer des îles d’Yeu/Noirmoutier.

Le fabricant de fenêtres Tryba confie à la CNR l’agrégation de plusieurs projets photovoltaïques totalisant 10 MW – deux installations sur toiture et une ombrière de parking. Gagnés par Tryba lors de l’appel d’offres CRE 4, ils doivent être mis en service en 2019.

E.ON a investi dans la société finlandaise de logiciels de mobilité électrique Virta – le montant n’a pas été communiqué. La plateforme du finlandais alimentera le réseau de bornes de recharge que déploie E.ON.

Total Eren a levé 200 M€ auprès des banques grecques Eurobank Ergasias et Alpha Bank, afin de refinancer un portefeuille solaire et éolien de 162 MW en Grèce. Le pétrolier détient 260 MW en tout dans le pays.

Mercredi 19 décembre

« Fin septembre 2018, 90% des demandes de raccordement sur le réseau électrique étaient en autoconsommation, pour 33 618 installations en service. Fin 2017, la proportion était de 50% et auparavant, 90 % des demandes prévoyaient la vente en totalité sur le réseau » a comparé Didier Lafaille, secrétaire général du comité de prospective de la CRE, lors de la Rencontre Ecotech Innovation du Pexe consacrée au stockage et à l’autoconsommation.

La filiale française de Boreas a confié l’agrégation de deux nouveaux parcs éoliens mosellans de 10 MW chacun à Statkraft, pour trois ans. Ces parcs développés, construits et bientôt exploités par le groupe basé à Dresde, en Allemagne, prévoient un contrôle à distance par Statkraft, utile en cas de prix négatifs en particulier. L’énergéticien norvégien, comme ses grands concurrents européens, annonce travailler aussi sur les corporate PPA pour le marché hexagonal.

Les États membres de l’Union Européenne et le Parlement européen se sont mis d’accord pour l’arrêt des subventions au charbon en 2025. Les usines émettant plus de 550g CO2/kWh, mises en service après l’entrée en vigueur de cette législation, ne recevront plus de financement.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a inauguré l’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF), en présence des PDG de Total, EDF et Air Liquide entre autres. Ce centre de recherche spécialisé est soutenu à hauteur de 16 M€ par l’État via le Programme des investissements d’avenir.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et son homologue allemand Peter Altmaier ont signé un accord pour la mise en place d’un consortium pour la production de batteries en Europe. L’Allemagne s’est engagée à investir 1 Md€, mais la France ne s’est pas prononcée.

La société de conseil en performance énergétique Orygeen acquiert le bureau d’études spécialisé en thermique industrielle 3J Consult. Basé en Belgique, ce dernier s’est aussi développé en France et au Maroc.

Mardi 18 décembre

Selon un rapport de la Banque mondiale publié en novembre, le solaire flottant a atteint 1,1 GW de capacité dans le monde. Les plus grandes installations se trouvent en Chine et dans les pays d’Asie du Sud-Est.

Fonroche va investir 30 M€ dans une nouvelle unité de méthanisation à Mourenx (Pyrénées-Atlantique). Sa mise en service est prévue en 2021.

La Banque européenne d’investissement injecte 40 M€ dans l’opérateur néerlandais de bornes de recharge Allego, détenu par Meridiam, dans le cadre du Plan Juncker.

Lundi 17 décembre

Hitachi a conclu un accord d’achat portant sur 80% de la branche « Réseau électrique » du groupe helvétique ABB. La transaction, dont le montant est évalué à 5,7 Mds€ hors dette, doit être finalisée au 1er semestre 2020. Hitachi s’est réservé le droit d’acquérir dans le futur les 20% restants du capital. La branche « Réseau électrique » d’ABB (transformateurs, stockage…) affichait en 2017 un chiffre d’affaires de 8,8 Mds€ pour un Ebitda de 884 M€.

La société Capital Energy s’est vu annuler un volume de 11 996 100 kWh cumac de certificats d’économies d’énergie au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique, par décision du ministère de la Transition écologique et solidaire prise en août dernier et parue au JO du 16 décembre. Cette annulation s’inscrit dans la vague de radiations décidées par la DGEC suite à un rapport alarmant de Tracfin.

La SNCF va lancer un troisième fonds dédié à la mobilité, après Ecomobilité Ventures (25 M€ ) et SNCF Digital Ventures (30 M€), selon Les Echos. Le montant n’est pas dévoilé. Comme pour ses prédécesseurs, le scope sera orienté vers les nouvelles solutions de mobilités et les start-up.

La région Occitanie, par l’intermédiaire de son agence régionale pour l’énergie et le climat (Arec), et les coopératives Enercoop Languedoc-Roussillon et Enercoop Midi-Pyrénées signent un accord pour développer la communication, la sensibilisation, la formation et l’accompagnement des projets de production d’énergies renouvelables. Leur action doit organiser « de nouvelles relations entre la puissance publique locale et les initiatives citoyennes (…)  et faire émerger les projets des territoires », selon leur communiqué commun.