Omnes Capital se renforce en Italie

Print Friendly, PDF & Email

Pour son fonds Capénergie 3, Omnes Capital applique une stratégie décrite il y a quelques mois par Serge Savasta, associé de cette société de gestion : investir en Europe « là où la ressource est abondante ». Un axe suivi par un nombre croissant d’investisseurs qui recherchent des rentabilités que le marché français a plus de mal à procurer. Capénergie 3 (245 M€) vient ainsi de devenir co-propriétaire de 90 MW en Italie, via une co-entreprise créée avec la filiale transalpine de  ...

l’énergéticien suisse Repower et qui comprend aussi des parcs de la société Elettrostudio Energia. Ce portefeuille a été bâti pendant les 15 dernières années et est constitué d’actifs hydroélectriques, solaires et éoliens. Baptisé Repower Renewable, la co-entreprise est détenue à 65% par Repower Italia et à 35% par Capenergie 3, le montant global de l’opération s’élevant à un peu moins de 100 M€.

Basé à Poschiavo (canton des Grisons, Suisse), Repower est actif en Suisse, en Allemagne et en Italie. Il a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1,7 Md€ (dont 1,1 Md€ en Italie) et compte 600 employés. Il espère vendre en 2025 une électricité d’origine 100% renouvelable et prévoit de vendre sa centrale à gaz italienne et de stopper son approvisionnement nucléaire. Repower détient notamment 430 MW hydroélectriques et des actifs éoliens en Italie et en Allemagne.

Partenaire de Crédit Agricole Private Equity (qui a donné naissance à Omnes Capital) depuis 2010 avec déjà un fonds d’investissement commun dans les EnR, Elettrostudio Energia détient notamment quatre parcs éoliens en Italie dont un de 11 turbines, pour environ 36 MW.