Le tchèque EPH veut reprendre les activités d’Uniper en France

Print Friendly, PDF & Email
(c) Uniper

Uniper et Energetický a průmyslový (EPH), entament des négociations exclusives pour la vente des activités de la compagnie allemande en France. Cette dernière indique avoir pris cette décision dans le cadre de la revue stratégique initiée lors de l’annonce de ses résultats du 1er semestre 2018. Pour le groupe tchèque EPH, présidé par Daniel Kretinsky qui a récemment investi dans le quotidien Le Monde, cette acquisition lui permettrait de mettre un pied en France, et la main sur des actifs de production moins carbonés que son propre mix électrique.

Pas de compensation

La prochaine étape du processus de négociations exclusives consistera à ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.