Eolien offshore : top départ à Dunkerque

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien de Butendiek
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

C’est parti. Réuni à Dunkerque ce matin, le Comité interministériel de la mer (CIMer, 9 ministres) a lancé la compétition pour l’attribution du parc éolien offshore de 70 km2 au large de cette ville. Edouard Philippe a validé le cahier des charges définitif résultant du dialogue concurrentiel issu de la  procédure initiée en avril 2016. Ce texte est  censé rester néanmoins confidentiel et réservé aux concurrents, qui vont le recevoir aujourd’hui jeudi 13 novembre ou demain et découvrir le volume exact recherché (entre 400 et 600 MW) et l’existence ou non d’un tarif plancher, évoqué à 60€/MWh. La confidentialité du cahier des charges représente un modus operandi plutôt à rebours des standards de l’éolien offshore européen, où les conditions sont désormais transparentes, notamment aux Pays-Bas et au Danemark.

De nouveaux concurrents attendus

A Dunkerque, les...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.