Deme-Quadran Energies Marines-Shell, nouveau consortium candidat à Dunkerque

Print Friendly, PDF & Email
(© Deme)

Autorisé tout récemment par le ministère de la Transition écologique et solidaire, un consortium présente ses arguments pour remporter l’appel d’offres éolien offshore de Dunkerque, initié il y deux ans et demi et dont le cahier des charges définitif a été remis la semaine dernière aux prétendants. Il est composé du puissant groupe de construction maritime belge Deme (chiffre d’affaires 2017 : 2,4 Mds€), déjà préqualifié depuis mai 2017 mais qui s’est entouré de tout nouveaux alliés : Quadran Energies Marines et la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell. Ils sont réunis sous l’appellation Moulins de Flandre, une marque qu’avait déjà créé Deme.

Shell de plus en plus ambitieux dans l’éolien offshore

Shell n’est pas un nouveau venu dans l’éolien en mer, mais il a fait son grand retour l’année dernière. La compagnie est présente dans plusieurs projets européens (400 MW de capacité installée) et détient, depuis 2017, 20% dans le consortium Blauwwind, qui va construire et gérer Borssele 3&4 au large des Pays-Bas, sur 731 MW. « Nous avons déjà deux importantes équipes d’ingénieurs et de spécialistes financiers, qui vont travailler sur la candidature ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.