Ces compagnies étrangères qui ont choisi la France [Dossier]

Print Friendly, PDF & Email

Le marché français des énergies renouvelables a attiré de nombreuses entreprises étrangères ces derniers mois. Partie à rebours d’autres pays européens, la France offre de bonnes opportunités à des groupes ayant déjà capitalisé de l’expérience sur leur marché domestique. GreenUnivers a interrogé plusieurs d’entre eux parmi les plus offensifs.

Multiplication des acteurs

Solaire, éolien, biogaz, concessions hydrauliques ou encore fourniture d’électricité, la libéralisation du marché français de l’énergie s’accélère et les entreprises se multiplient dans le secteur. Les acteurs étrangers ont commencé à s’implanter dans le pays sur le segment de la production d’énergies renouvelables, mais aussi de la fourniture d’électricité, d’abord BtoB, puis aux particuliers (Eni, Vattenfall).

Soucieux de croître rapidement dans l’Hexagone, ces nouveaux entrants multiplient les opérations de croissance externe, participant à la dynamique de concentration du secteur, avec parfois des effets d’inflation sur les prix des actifs. Pour autant, l’attrait de la France ne faiblit pas. Les acteurs vantent son potentiel en matière d’EnR et la politique de simplification administrative engagée par le gouvernement. Mais tous attendent avec impatience la publication de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour confirmer (ou non) les ambitions françaises en matière d’énergies renouvelables.

• Retrouvez ci-dessous notre série d’articles sur les acteurs étrangers :