Au Royaume-Uni, l’éolien offshore pourrait manquer de personnel [Étude]

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Parc offshore de Great Yarmouth, au sud-est du Royaume-Uni (Crédit : Martin Pettitt, Flickr)

En Grande-Bretagne, l’éolien offshore risque la pénurie de personnel dans les années qui viennent. Energy & Utility Skills (E&U), un cabinet de conseil britannique spécialisé dans l’énergie, vient de publier un rapport sur le contenu en emplois de l’actuel pipe de projets. Selon lui, le secteur emploiera 36 000 salariés en 2032, contre 10 000 aujourd’hui. Un large panel de compétences – scientifiques, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.