Mobeelity : la start-up qui a séduit Anne Lauvergeon

Print Friendly, PDF & Email
(c) Mobeelity

Dans la rude concurrence que se livrent les start-up surfant sur la vague de la mobilité innovante, Mobeelity espère faire la différence grâce à une marraine au carnet d’adresses épais : Anne Lauvergeon. Depuis son départ d’Areva (devenu Orano), Atomic Anne investit dans des start-up – comme Sigfox ou BoostHeat – et les aident à trouver des financements. Mobeelity est l’une des deux sociétés sélectionnées le 10 octobre dernier pour intégrer le programme de l’accélérateur Via ID (Mobivia) suite à un appel à projets lancé cet été.

Agréger les modes de transport

Cofondée en 2016 par Lucas Quinonero, alors encore étudiant à l’Ecole centrale de Lyon, Mobeelity (anciennement connue sous le nom de Teedji) s’était positionnée dans un premier temps sur le covoiturage puis a réorienté son concept fin 2017. Désormais la start-up propose une application mobile qui ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.