Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 5 octobre

« Projet Centurion » va bénéficier d’une étude de faisabilité financée par Innovate UK et les partenaires de l’opération : le britannique ITM Power accompagné par Storengy (Engie), Inovyn, Cadent et Element Energy. Ce projet hors norme de 100 MW de power to gas prévoit un stockage en cavité saline et l’injection d’hydrogène dans le réseau gazier. Il est basé à Runcorn, Cheshire.

Le fournisseur alternatif Mint Energie a remporté l’appel d’offres de La Porte du Hainaut, communauté de 26 communes des Hauts-de-France, pour proposer de l’électricité verte à 70 000 habitants. Cette filiale de Budget Telecom vise 50 000 clients à la fin de l’année.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annulé 45 147 600 kWh cumac de certificats d’économies d’énergie à Vos travaux éco, et 10 895 663 kWh cumac à Objectif 54.

Le groupe Everwood Capital lance un fonds doté de 300 M€ (60 M€ déjà récoltés et 240 M€ d’ici 1 an) dédié au financement de parcs solaires en parité réseau, ie ne bénéficiant d’aucune subvention, en Espagne. Il s’agit du 4e fonds solaire de la société espagnole.

Le président des États-Unis Donald Trump a nommé Bernard Mc Namee, partisan des énergies fossiles, à la tête de la Commission fédérale de régulation de l’énergie (FERC). Il doit encore recevoir l’aval du Sénat pour prendre ses fonctions.

Le finlandais Vaisala, entreprise de mesure environnementale et industrielle, a fait l’acquisition de Leosphere, spécialiste de la mesure atmosphérique à distance et du Lidar.

Jeudi 4 octobre

L’appel d’offres pour les tranches III et IV du parc éolien offshore néerlandais de Kust Zuid sera lancé à la fin de l’année. Il est dimensionné à 700 MW, dans 17 à 22 mètres de profondeur. Le gouvernement espère des enchères hors subvention comme cela a déjà été le cas pour les tranches I et II, remportées par Vattenfall en mars dernier – une première dans cette filière. Si tel n’est pas le cas, un appel d’offres avec aides d’état sera organisé.

Le producteur canadien Boralex a annoncé qu’il dépassera les 1 000 MW de capacité en France en 2020. En 2017, il comptait 635 MW.

Le gigantesque projet solaire de 200 GW, entre l’Arabie saoudite et la banque japonaise Softbank, ne se fera finalement pas, selon le Wall Street Journal. Le royaume devrait présenter un nouveau plan de développement des énergies renouvelables en octobre.

G2Mobility et l’Université Catholique de Lille ont signé un partenariat pour équiper le campus Lille-Vauban de bornes de recharge électrique et d’outils de gestion intelligente.

Le développeur suédois de data centers EcoDataCenter se targue d’ouvrir en Suède le premier centre de données à énergie positive. Cette unité de 1,9 MW va réutiliser la chaleur émise par les serveurs, et sera mise en service cet automne.

Mercredi 3 octobre

Global Ecopower a été informé le 1er octobre d’une cession d’actions entre ses actionnaires représentant 40,02% de son capital social. Si cette cession est définitivement réalisée, les fondateurs (Jean-Marie Santander, Philippe Perret et la société Farasha) détiendront 21,69% du capital et 21,99% des droits de vote et les nouveaux actionnaires signataires de la convention de cession susvisée, 40,02% du capital et des droits de vote. La cotation du titre a repris le 3 octobre, en hausse de 39,75% à 1,67€.

Statkraft a fait l’acquisition de 1 550 MW de projets éoliens irlandais et britanniques auprès du développeur britannique Element Power. Le groupe norvégien a par ailleurs présenté son plan d’investissements 2019-2025 qui prévoit 1 Md€ pour les EnR. Statkraft souhaite développer 6 GW dans l’éolien terrestre et 2 GW dans le solaire.

Le gouvernement allemand a confirmé des appels d’offres de 4 GW d’éolien terrestre et de solaire photovoltaïque. Une moitié sera lancée en 2019 et l’autre en 2020. La coalition s’est aussi fixée un objectif de 65% d’EnR dans son mix énergétique d’ici 2030.

Le ministère ukrainien de l’Énergie et de l’Industrie a annoncé la semaine dernière que la société britannique Touchstone Capital Group Holdings prévoyait de construire un projet hybride de 1,3 GW éolien/solaire. La centrale solaire serait flottante et installée sur le réservoir de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, situé sur les rives du Dniepr.

Mardi 2 octobre

L’Ademe devrait présenter cette semaine les modalités de son plan de soutien à l’hydrogène, via ses appels à projets sur la mobilité, la production sur les sites industriels et le stockage en zone isolée. Ils seront bouclés d’ici la fin de de l’année pour la plupart. L’agence gère le nouveau fonds de 100 M€ dédié à l’H2.

Dans une interview aux Echos, le patron de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn a annoncé que « fin 2022, 50 % de l’offre de l’Alliance (y compris celle de Renault) sera électrifiée » et que « plus de 10 % [des] ventes seront faites en pur électrique dans quatre ans, avec sept ou huit produits mondiaux à gros volumes. »

Lawrence Culp remplace John Flannery à la tête de General Electric. En déclin depuis 2017, le conglomérat américain compte sur l’ancien PDG de Danaher pour le redresser.

Lundi 1er octobre

Une décision du 5 juillet, publiée au Journal Officiel du 30 septembre, annule un volume de 5 637 360 kWh de certificats d’économies d’énergie (CEE) et un volume de 62 205 552 kWh de CEE au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique de la société Ecofinergy.

Le norvégien Statkraft prévoit 1 Md€ d’investissements annuels sur la période 2019-2025, notamment pour moderniser ses centrales hydroélectriques. Il veut aussi développer d’ici 2025 plus de 6000 MW d’éolien terrestre et 2000 MW de solaire.

Épinglé par la Securities and Exchange Commission (SEC), le patron de Tesla Elon Musk devra quitter sa fonction de président du conseil d’administration d’ici 45 jours. Il reste cependant directeur général. Les poursuites de la SEC faisaient suite à un tweet publié début août, dans lequel le dirigeant disait envisager de retirer l’entreprise de la cote au prix de 420$ (361€) l’action. Au terme d’un compromis signé avec la SEC, Elon Musk et Tesla devront verser chacun une amende de 20 M$ (17,2 M€).

Equinor (ex-Statoil) et Petrobras ont signé un MoU afin de développer des projets dans l’éolien offshore au Brésil. Petrobras avait déjà conclu un accord avec le pétrolier Total pour l’éolien terrestre et le solaire.

Enel Green Power a revendu 80% de participations dans 8 parcs solaires et éoliens au Mexique cumulant 1,8 GW, dont deux encore en construction. La transaction, dont le montant s’élève à 1,4 Md$ (1,2 Md€), a été bouclée avec la Caisse des dépôts et de placement du Québec (40,8%) et CKD Infraestructura México (39,2%).