Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 28 septembre

Le prototype d’éolienne flottante d’Eolink à l’échelle 1/10e répond aux attentes : la puissance a atteint 14 MW contre les 12 MW visés, et l’engin tient malgré des pointes de vents jusqu’à 90 km/h, selon Enerzine. Après avoir levé près d’1 M€ en janvier dernier, la start-up bretonne envisage un nouveau tour de table en 2019 puis un prototype presque grandeur nature, soit 180 mètres en bout de pales.

Le ministère de l’Energie algérien l’avait déjà annoncé en juin dernier, et réitère : le premier appel d’offres EnR de 150 MW sera lancé dans un mois maximum.

Lors de la deuxième édition du One Planet Summit cette semaine à New York, la Banque Mondiale s’est engagée à investir 1 Md$ (0,86 Md€) pour accélérer le déploiement de batteries de stockage de l’énergie dans les pays en développement. L’initiative devrait mobiliser 4 Mds$ (3,4 Mds€) supplémentaires de financements à taux préférentiels et d’investissements privés et se traduire par une nouvelle capacité de stockage de 17,5 GWh d’ici 2025.

Jeudi 27 septembre

Le Conseil d’Etat a rendu ce 27 septembre son avis très attendu sur l’Autorité environnementale. Sa décision devrait permettre aux Missions régionales d’autorité environnementale (MRAE) de délivrer l’autorisation environnementale indispensable à la poursuite des projets éoliens terrestres, selon l’AFP. La situation était bloquée depuis la publication d’un décret en décembre 2017, qui enlevait aux préfets de région le statut d’autorité environnementale.

L’Ademe et la ministre des Transports Elisabeth Borne ont publié le 26 septembre la liste des 26 lauréats à l’appel à manifestation d’intérêt « French Mobility – Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables ». Les noms des lauréats sont disponibles sur le site de l’agence.

Mercredi 26 septembre

Dans le cadre des Rencontres Ecotech Innovation, le Pexe et cinq instituts Carnot organisent un appel à manifestation d’intérêt sur le thème « Innovations et ruptures technologiques dans la production et le stockage décentralisés de l’énergie ». Les porteurs de projets ayant une solution technologique ou une avancée scientifique associée à l’autoconsommation collective, à la production ou au stockage décentralisés de l’énergie, et les entités à la recherche d’une solution innovante ou d’une contribution scientifique et technologique, peuvent déposer leur dossier avant le 10 octobre sur la plateforme dédiée.

L’amendement sur l’extension du périmètre de l’autoconsommation collective n’a pas été retenu dans la loi Élan. Le sujet fait l’objet d’un autre amendement, plus restrictif, dans la loi Pacte.

La Région Occitanie a bouclé une émission obligataire verte et sociale de 200 M€ destinée à financer et amplifier ses politiques en matière de développement durable. Elle a été souscrite par des assureurs, des mutuelles et des fonds de pension (63,20%), des gestionnaires d’actifs (36,6%) et des banques privées (0,20%). D’une maturité de 15 ans, elle est assortie d’un coupon de 1,37%. L’Occitanie ambitionne de devenir la première région à énergie positive d’Europe à horizon 2050.

Le spécialiste américain des bus électriques Proterra annonce avoir récolté 155 M$ auprès du fabricant de bus et de camions Daimler, et de plusieurs autres investisseurs dont Tao Capital et G2VP. Un accord a aussi été signé entre Proterra et Daimler pour étudier d’éventuelles synergies sur le marché des bus scolaires électriques.

Mardi 25 septembre

La Région Île-de-France et la Fédération des Services Energie Environnement (Fedene) ont signé une charte d’engagement. La Fedene devra accompagner la Région et les acteurs privés dans les projets d’efficacité énergétique, de rénovation des bâtiments et de production de chaleur et de froid renouvelables, et dynamiser la filière de formation autour des nouveaux métiers porteurs de la transition énergétique.

E.ON s’associe à Microsoft pour développer une nouvelle solution smart home à base d’intelligence artificielle et d’objets connectés. Objectif : prévoir et piloter la consommation électrique de la maison, les batteries des voitures électriques, l’autoconsommation solaire et la vente du surplus sur les marchés. Première offre annoncée pour début 2019.

La ministre de l’Environnement, de l’agriculture et du développement durable d’Andorre, Sílvia Calvó, et le président du pôle de compétitivité Derbi,André Joffre, ont signé un accord de collaboration pour développer les énergies renouvelables.

Lundi 24 septembre

Pas moins de 81 projets de grandes centrales solaires, sur 1,7 GW, ont été proposés par les développeurs à l’administration portugaise entre le 1er et le 15 septembre. Leur modèle économique est sans subvention et devrait être surtout basé sur des PPA. Le réseau électrique portugais va devoir être renforcé pour accueillir les nouvelles capacités EnR.

Sirea, une PME spécialisée dans la gestion énergétique, a lancé sa plateforme Autoconso.eco, qui permet aux consommateurs particuliers et professionnels de gérer leur production d’électricité. Le but est aussi de faire gagner du temps aux installateurs en partageant les simulations générées par la plateforme.

La Coalition pour la neutralité carbone (CNC), créée en 2017 par 15 pays lors du One Planet Summit, sera inaugurée le 27 septembre prochain au siège des Nations Unies.

Reden Solar a mis en service des ombrières photovoltaïques produisant 1 450 000 kWh/an sur le parking de l’usine de la confiserie Cémoi, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy travaille sur une forme d’écotaxe pour les camions étrangers passant en France. Il s’agirait d’une vignette permettant de taxer les camions « qui ne font que traverser la France », a-t-il déclaré ce week-end sur BFM TV.