Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 14 septembre

Veolia et GRdF ont inauguré le 7 septembre la première unité d’injection de biométhane en Occitanie. Le gaz renouvelable est issu de la méthanisation des boues d’assainissement de la station d’épuration de Perpignan Méditerranée Métropole. L’installation fournira 7,5 millions de kWh par an.

Le Danemark a lancé un appel d’offres pour la construction de centrales photovoltaïques de moyenne capacité (jusqu’à 1 MW) cumulant 35 MW. Le dernier AO solaire s’était conclu par un prix très bas : 17,3 €/MWh. La Danish Energy Agency organisera un second appel d’offres, bi-technologique éolien/solaire, à l’automne.

Jeudi 13 septembre 

Le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ne serait pas transformé en subvention dès l’année prochaine, selon Les Echos. La mesure, annoncée par Nicolas Hulot en 2017, serait reportée à 2020. En cause : la complexité de sa mise en oeuvre et son coût ; en 2019, l’État aurait dû à la fois verser la nouvelle prime (avant travaux) et rembourser les crédits d’impôts de 2018.

Le jeune fournisseur d’énergie verte ekWateur envisage une levée de fonds de 15 M€ et commence par lancer une collecte de 1 M€ sur la plateforme de crowdfunding Sowefund, orientée sur les start-up.

Newcy, start-up rennaise spécialisée dans les gobelets réutilisables, lève 1 M€ auprès de trois investisseurs : Arkéa Capital, le fonds Breizh Up géré par Sofimac Innovation et le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine Expansion.

L’Egyptian Electricity Transmission Company (EETC) organise actuellement un appel d’offres solaire de 600 MW. Les offres dont le prix dépasse les 2,2 centimes d’euros par kWh seront automatiquement rejetées par la compagnie. Pour rappel, Acwa Power a remporté le premier appel d’offres de 200 MW en proposant in extremis un prix de 2,4 c/kWh.

Mercredi 12 septembre

Jérome Billerey a quitté ses fonctions de directeur général du développeur et producteur d’EnR Quadran, racheté en juin 2017 par Direct Energie, lui-même acquis par Total en avril dernier.

Engie et l’investisseur infrastructure public Stoa (Caisse des dépôts, 600 M€, lancé en 2017) créent une co-entreprise pour développer des projets éoliens communs en Inde. Baptisé la Plateforme, elle vise à construire 2 GW sur le sous-continent dans les 5 ans qui viennent. Engie apporte trois projets remportés sous appel d’offres nationaux et régionaux  cette année, pour 280 MW.

Tractebel, filiale d’origine belge d’Engie, fait l’acquisition de l’allemand Overdick, spécialisé dans l’ingénierie offshore, par exemple la conception de plateformes autoélévatrices pour parcs éoliens et dans la maintenance et l’inspection. « Tractebel bénéficiera du savoir-faire étendu d’Overdick dans l’engineering de détail, la construction, le transport et l’installation d’éoliennes ainsi que de fondations de sous-stations offshore haute tension » précise le communiqué de Tractebel.

Cap Vert Energie a inauguré une centrale au sol de 4 MW à La Couronne (Charente), sur le site de l’ancienne installation de stockage de déchets de Suez fermée depuis 2005, mis en service en avril dernier. La commune, inscrite sur un Territoire à énergie positive, est à l’origine du projet.

Les résultats semestriels dEnertime sont en amélioration par rapport à la période équivalente l’an dernier. Le spécialiste des ORC et pompes à chaleur de puissance annonce une perte d’exploitation divisée par 7 (- 213 000 €) et une perte nette divisée par 10 (- 157 000€) , pour un chiffre d’affaires de 2,1 M€ contre 2,3 M€ au S1 2017. La société a mis en service deux ORC sur la période (ses 5 et 6e) et finalisé un accord avec Vergnet.

Mardi 11 septembre

Voltalia a développé et vendu un portefeuille de 197 MW de projets éoliens prêts à construire à Echoenergia, une société fondée en 2017 par l’investisseur Actis. Cette cession s’inscrit dans le cadre d’un partenariat plus large portant sur un maximum de 500 MW éoliens au Nord Est du Brésil, premier marché de Voltalia.

Le groupe allemand Ensibo, spécialisé dans l’O&M des centrales solaires, a choisi la plateforme Qantum de l’éditeur nantais Qos Energy pour le suivi d’un portefeuille de 120 MW de centrales PV.

La loi SB 100 a été signée hier en Californie, par le gouverneur démocrate Jerry Brown. Elle prévoit que la consommation électrique de l’Etat sera renouvelable à 60% en 2030 et à 100% 15 ans plus tard.

Engie et Maltem Consulting Group créent Blockchain Studio, pour industrialiser les projets blockchain, grâce notamment à une suite de logiciels dédiés. Une première levée de fonds de 1,9 M€ a été réalisée. Blockchain Studio emploie aujourd’hui 10 personnes et en prévoit 25 d’ici fin 2019, avec un premier bureau à Singapour. Et un déploiement en Europe du Sud.

Lundi 10 septembre

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire estime qu’à l’égard d’EDF, « le statu quo n’est pas dans l’intérêt de l’Etat et de l’entreprise » et précise que « l’endettement de l’entreprise (…) peut inspirer des évolutions ». François de Rugy ne confirme pas la date de 2035 pour les 50% de nucléaire dans le mix électrique, évoquée par le Premier ministre. Il considère « spontanément » que le nucléaire n’est pas une énergie d’avenir et qu’il faut être précis sur les centrales à fermer. Une autre phrase, « la PPE qui sera présentée fin octobre devra trouver le chemin pour arriver à cet équilibre entre 50% de nucléaire et 50% d’énergies renouvelables dans le meilleur calendrier », oublie les centrales à gaz, ce qui a un peu ému une filière gazière déjà inquiète.

Philipp Schröder, directeur des ventes et marketing de Sonnen et ancien responsable de Tesla en Allemagne a démissionné pour créer un site de comparaison en ligne d’opportunités d’investissement. Il gardera néanmoins des liens avec le groupe allemand spécialisé dans le stockage stationnaire en tant que conseiller stratégique.

Evo Morales, président de la Bolivie, a inauguré une centrale photovoltaïque de 60 MW, dans le désert d’Uyuni. Le contrat de construction (54 M€) avait été confié en 2016 aux sociétés Emias et Elecnor. Il s’agit de la 2ème centrale PV au sol de Bolivie après celle de Oruro (50 MW).