Quelles conséquences aura la fin des taxes à l’importation du PV chinois ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Albioma

Comme l’avait indiqué GreenUnivers la semaine dernière, l’Union européenne a abandonné, aujourd’hui 3 septembre, les taxes à l’importation de panneaux photovoltaïques chinois. Une décision qui va logiquement se traduire par une baisse des prix de vente sur le marché européen, pour le grand bonheur des installateurs. Pour ce qui reste de l’industrie PV européenne, les conséquences sont plus difficiles à prévoir, mais certains fabricants pourraient tirer leur épingle du jeu grâce à l’automatisation croissante des procédés de fabrication.

0,2 €/Watt

Le principe des barrières douanières introduites par l’UE en 2013 et prolongées en 2016, consistait à imposer un prix d’exportation plancher de 0,56 € par watt. Les fabricants chinois s’essayant à passer en-dessous de cette limite se voyaient imposer une surtaxe pouvant aller jusqu’à 65% du prix. L’abandon de cette disposition qui maintenait des prix artificiellement hauts va se traduire par le retour d’une logique de marché, conduisant à des prix bien en-deçà de ce niveau. « Les tarifs tournent aujourd’hui autour de 0,25 €/Watt, mais nous observons depuis deux semaines une tendance à la baisse comprise entre 0,2 à 0,22 €/Watt », indique Martin Schachinger, PDG de la plateforme spécialisée PvXchange.

Cette division par un facteur 3 des prix ...