La filière hydrogène prépare l’après Hulot

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Air Liquide)

« Je veux que la France prenne de l’avance dans l’hydrogène. » C’est en ces termes que Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique et solidaire, avait présenté – il y a 4 mois à peine – son plan pour développer l’hydrogène en France. Puisqu’il a depuis quitté le gouvernement, c’est dans un nouveau contexte politique que la filière organise ses « journées hydrogène dans les territoires » ces 26 et 27 septembre à Toulouse. « Depuis deux ou trois ans, l’hydrogène bénéficie en France d’une vraie dynamique avec le plan Hulot en point d’orgue. Il a constitué un signal fort envoyé à la filière. Le nouveau ministre François de Rugy ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. Mais en ce qui nous concerne, l’heure est clairement à l’accélération », indique à GreenUnivers Philippe Boucly, président de l’association professionnelle Afhypac.

Industriels et territoires se mobilisent

Pour maintenir sa « vitalité », la filière mise d’abord sur ...